publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
12/04/2016

COLIMYCINE 1.000.000 U.I. poudre et solvant pour solution injectable boîte de 1 flacon de poudre + ampoule de solvant de 3 ml

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Colistine
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Poudre et solvant pour solution injectable
Toutes les formes

Indication

COLIMYCINE est indiqué chez les adultes et les enfants dont les nouveau-nés dans le traitement des infections sévères dues à des bactéries aérobies à Gram négatif sensibles, chez des patients pour qui les options thérapeutiques sont limitées (voir rubriques Posologie et mode d'administration, Mises en garde et précautions d'emploi, Effets indésirables et Propriétés pharmacodynamiques).

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie COLIMYCINE 1.000.000 U.I. poudre et solvant pour solution injectable boîte de 1 flacon de poudre + ampoule de solvant de 3 ml

COLIMYCINE est indiqué chez les adultes et les enfants dont les nouveau-nés dans le traitement des infections sévères dues à des bactéries aérobies à Gram négatif sensibles, chez des patients pour qui les options thérapeutiques sont limitées (voir rubriques Posologie et mode d'administration, Mises en garde et précautions d'emploi, Effets indésirables et Propriétés pharmacodynamiques).

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Contre indications

Hypersensibilité au colistiméthate sodique, à la colistine base, aux autres antibiotiques de la famille des polymyxines ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Effets indésirables Colimycine

·         Insuffisance rénale pouvant survenir dès les premiers jours de traitement et dont les facteurs favorisants sont en particulier des doses élevées et/ou une longue durée de traitement et/ou un traitement néphrotoxique associé (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi), l'insuffisance rénale étant habituellement réversible.

·         Troubles neuropsychiques, en cas de surdosage, à type de :

o        paresthésies péribuccales et des extrémités,

o        désorientation temporo-spatiale,

o        syndrome confusionnel (voir rubrique Surdosage).

Ces troubles neurologiques sont plus fréquents si le traitement dépasse 8 jours, même en l'absence d'insuffisance rénale préalable.

·         Blocage neuromusculaire en cas d'association à des agents curarisants ou en cas d'insuffisance à  l'élimination rénale. En cas de paralysie respiratoire, traitement symptomatique et respiration assistée si nécessaire (voir rubrique Surdosage).

·         En cas d'administration intrathécale ou intraventriculaire, signes d'irritation méningée.

·         Réaction allergique qui nécessite l'arrêt du traitement (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi). 



publicité