publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

COLTHIOZID 4 mg/2 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Rhumatologie
principes actifs: Thiocolchicoside
laboratoire: Pharmy II

Solution injectable
Boîte de 5 Ampoules de 2 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses en pathologie rachidienne aiguë.

Alerte ANSM du 02/04/2014 :
Le thiocolchicoside doit uniquement être utilisé dans le traitement d’appoint des contractures musculaires douloureuses en cas de pathologies rachidiennes aiguës chez les adultes et les adolescents à partir de 16 ans.

Posologie COLTHIOZID 4 mg/2 mL Solution injectable Boîte de 5 Ampoules de 2 ml

RÉSERVÉ À L'ADULTE (plus de 15 ans).

Voie intramusculaire uniquement.

La dose quotidienne est de 1 ampoule (4 mg de thiocolchicoside), 2 fois par jour.

Alerte ANSM du 02/04/2014 :
La posologie et la durée du traitement sont désormais limitées et ne doivent pas être dépassées :
- La durée du traitement est limitée à 7 jours consécutifs pour la voie orale, avec une dose maximale recommandée de 8 mg toutes les 12 heures, soit 16 mg par jour.
- La durée du traitement est limitée à 5 jours consécutifs pour la voie injectable (IM), avec une dose maximale recommandée de 4 mg toutes les 12 heures, soit 8 mg au total par jour.

Contre indications

· Hypersensibilité au thiocolchicoside, à l'un des excipients ou à la colchicine.

· Allaitement.

· Troubles de l'hémostase ou traitement anticoagulant en cours (contre-indication liée à la voie intra-musculaire).

· Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé pendant le premier trimestre de la grossesse.

Alerte ANSM du 02/04/2014 :
Le thiocolchicoside est contre-indiqué pendant la grossesse, au cours de l’allaitement, ou chez les femmes en âge de procréer sans contraception efficace.



Effets indésirables Colthiozid

Très rares cas de réactions d'hypersensibilité type urticaire, oedème de Quincke et       exceptionnellement choc anaphylactique.

Très rares cas de réactions cutanées type prurit, érythème, éruptions maculopapuleuses et exceptionnellement éruptions vésiculobulleuses.

Dans de rares cas, excitation ou obnubilation passagère et dans de très rares cas, malaise de type vagal rapporté quasi exclusivement dans les minutes suivant une administration IM.



publicité