publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DEXTRAN SORBITOL B BRAUN Solution pour perfusion Coffret de 12 Flacons de 250 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 06.11.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Dextran 40, Sorbitol (E420)
laboratoire: B-Braun Medical

Solution injectable pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

- Traitement d'urgence des états de choc : hypovolémique, hémorragique, toxi-infectieux et traumatique.
- Hémodilution normovolémique pré-opératoire dans les chirurgies à risque hémorragique important.
Le dextran 40-sorbitol est plus particulièrement indiqué chez les patients soumis à une restriction sodée.

Posologie DEXTRAN SORBITOL B BRAUN Solution pour perfusion Coffret de 12 Flacons de 250 ml

Perfusion par voie intraveineuse.
Perfuser lentement les premiers millilitres pour déceler précocement toute réaction d'hypersensibilité (voir mises en garde et précautions d'emploi).
Tout phénomène de déshydratation doit être corrigé avant l'administration.
Par ailleurs, une injection préalable de 20 ml de l'haptène-dextran (Promit) sera effectuée 1 à 2 minutes avant d'administrer le dextran 40 (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Etats de choc :
Chez l'adulte, la posologie maximale recommandée dans les premières 24 heures est de 15 ml/kg. Par la suite, la posologie journalière sera de 10 ml/kg.
Afin de perfuser à un débit utile pour maintenir l'état hémodynamique du patient, il est fortement recommandé de surveiller la pression veineuse centrale comme guide de perfusion.
Le traitement ne doit pas être poursuivi au-delà de 5 jours.
- Hémodilution normovolémique pré-opératoire :
Remplacement de la quantité de sang prélevé en pré-opératoire par la même quantité de substitut du plasma, en l'occurrence le dextran 40, en maintenant le volume circulant à sa valeur initiale, de telle sorte que l'hématocrite soit abaissé à une valeur définie à l'avance, en général autour de 0,30.
Le volume sanguin à prélever est calculé en tenant compte du sexe, du poids, de la taille de l'hématocrite initial et de l'hématocrite souhaité.
Dans les suites de l'intervention, l'évaluation des pertes sanguines per ou post-opératoires, la valeur de l'hématocrite (obtenue par microméthode), la surveillance de l'opéré pendant les premières 24 heures, guident le choix de la re-transfusion du sang prélevé et des substances transfusées ou perfusées, ainsi que les modalités de perfusion post-opératoires.
- Posologie chez le nourrisson : jusqu'à 5 ml/kg.
- Posologie chez l'enfant : jusqu'à 10 ml/kg.
- Posologie chez le sujet âgé : identique à celle de l'adulte, mais avec une surveillance particulière concernant les risques de déshydratation, de surcharge volémique et d'altération de la fonction rénale.

Contre indications

- Le dextran 40 ne doit en aucun cas être administré dans les situations suivantes :
. hypersensibilité connue ou suspectée aux dextrans,
. patients ayant un déficit congénital, connu ou suspecté en fructose déshydrogénase, en raison de la présence de sorbitol,
. thrombocytopénie,
. hypofibrinogénémie,
. insuffisance cardiaque congestive sévère,
. atteinte rénale avec oligurie sévère ou anurie,
. grossesse : lors de l'accouchement avec analgésie ou anesthésie péridurale, ne pas utiliser à titre préventif ou curatif, en raison d'un risque mortel ou de séquelles neurologiques graves pour l'enfant. Ces accidents sont probablement liés à une souffrance foetale aiguë en relation avec une hypertonie utérine d'intensité variable liée à la libération de prostaglandines lors de réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes maternelles (la pression artérielle maternelle pouvant rester stable et masquer la gravité du risque foetal).
. ainsi qu'en association avec certains médicaments (voir interactions) (pénicillines, acide aminocaproïque, mésilate de dihydralazine, warfarine sodique, alcool à 95% v/v, phosphate sodique de dexaméthasone et bromure de probanthéline).
- En hémodilution normovolémique pré-opératoire, l'emploi de dextran 40 est également contre-indiqué chez les coronariens non stabilisés et en cas d'insuffisance cardiaque sévère.

Effets indésirables Dextran Sorbitol B Braun

- Il a été signalé des cas de réactions allergiques à type d'urticaire, voire de réactions anaphylactoïdes sévères, bien que rares, avec possibilité de choc anaphylactique.
La fréquence des formes graves est actuellement estimée à 22/100000 perfusions et peut être abaissée à 1,2/100000 grâce à l'emploi préalable de l'haptène-dextran.
En cas de choc anaphylactique/anaphylactoïde, il convient d'arrêter aussitôt la perfusion et d'administrer en urgence un traitement approprié.
- Le dextran est responsable d'une réduction du taux de facteur Willebrand.
Il modifie l'hémostase primaire, et induit un trouble de la fibrinoformation.
Il allonge le temps de saignement, le temps de céphaline activateur et diminue le taux de thrombine.
Par ces mécanismes, il favorise les saignements d'origine traumatique ou chirurgicale.
- Le dextran provoque une vacuolisation tubulaire réversible, pouvant entraîner une atteinte rénale (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Une augmentation de la viscosité et du poids spécifique des urines a été également signalée.



publicité