publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DI-ANTALVIC 30 mg/400 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 03.03.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Dextropropoxyphène, Paracétamol
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Gélule
Boîte de 50
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, et/ou ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques seuls.

Posologie DI-ANTALVIC 30 mg/400 mg Gélule Boîte de 50

Voie orale.
Réservé à l'adulte.
- 4 gélules par jour en moyenne et jusqu'à 6 dans les algies rebelles, régulièrement réparties en respectant un intervalle de 4 heures entre chaque prise.
- Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau, et de préférence avec une collation.
- En cas d'insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/mn), l'intervalle entre 2 prises sera au minimum de 8 heures.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
. Hypersensibilité à l'un des constituants.
. Enfants de moins de 15 ans.
- Contre-indications liées au paracétamol :
. allergie au paracétamol,
. insuffisance hépatocellulaire.
- Contre-indications liées au dextropropoxyphène :
. allergie au dextropropoxyphène,
. insuffisance rénale sévère,
. allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel ; quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons, après ingestion par les mères de dextropropoxyphène à des doses thérapeutiques. En cas d'allaitement, la prise de ce médicament est contre-indiquée,
DECONSEILLE :
La prise concomitante de dextropropoxyphène est déconseillée avec :
- l'alcool et les médicaments contenant de l'alcool,
- les agonistes-antagonistes morphiniques (nalbuphine, buprénorphine, pentazocine),
- la carbamazépine,
- la naltrexone.

Effets indésirables DI-Antalvic

LIES AU PARACETAMOL :
- Quelques rares cas de réactions d'hypersensibilité à type de choc anaphylactique, oedème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportés. Leur survenue impose l'arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
- De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés.
LIES AU DEXTROPROPOXYPHENE :
- les plus fréquents :
nausées, vomissements,
- plus rarement :
. constipation, douleurs abdominales, rash, céphalées, asthénie, euphorie,
. troubles mineurs de la vision, désorientation, somnolence, vertiges,
. hypoglycémie parfois grave, en particulier chez les patients âgés, diabétiques ou insuffisants rénaux,
. hépatite cholestatique, ou mixte.



publicité