publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DIACOMIT 250 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 26.06.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Stiripentol
laboratoire: Biocodex

Granulé pour suspension buvable
Boîte de 50 Sachets-dose
Toutes les formes

Indication

Epilepsie myoclonique sévère du nourrisson, telle que définie par la classification internationale*, en addition à l'association valproate de sodium et clobazam, lorsque celle-ci s'avère insuffisante pour contrôler les crises :
*- âge de début avant un an avec crises convulsives cloniques ou tonico-cloniques fébriles ou non, éventuellement unilatérales et/ou prolongées, avec EEG normal, IRM normale et développement psychomoteur normal ;
- après un an, apparition :
. de myoclonies, d'absences atypiques, voire de crises partielles,
. de pointes ondes généralisées et souvent d'une photosensibilité,
. d'un ralentissement du développement psychomoteur.

Posologie DIACOMIT 250 mg Granulé pour suspension buvable Boîte de 50 Sachets-dose

Posologie :
- La posologie initiale est de 50 mg/kg/j.
- En cas d'efficacité insuffisante, la posologie pourra être augmentée jusqu'à 75 mg/kg/j, voire 100 mg/kg/j avec un maximum de 4 g par jour.
- Cette augmentation de la posologie initiale se fera progressivement sur 3 jours tandis que la posologie des médicaments anti-épileptiques associés sera réduite parallèlement.
- La posologie journalière sera répartie en 2 ou 3 prises au milieu des repas afin d'améliorer la tolérance digestive.
Mode d'administration : Le contenu du sachet peut être dissous dans un verre d'eau ou mélangé à du lait ou des laitages (yaourts, petits suisses...).

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des composants du médicament.
- Antécédents psychotiques à type de bouffées délirantes.
- Insuffisance hépatique sévère en l'absence de données.
- Traitement par cisapride, pimozide, ergotamine, dihydroergotamine, halofantrine, quinidine, bépridil, ciclosporine, tacrolimus, sirolimus et statines (simvastatine et atorvastatine) (voir interactions).
DECONSEILLE :
Allaitement : en l'absence de données concernant le passage dans le lait maternel, l'allaitement n'est pas recommandé pendant le traitement.

Effets indésirables Diacomit

Les effets indésirables les plus fréquemment rencontrés sont :
- troubles neurologiques : somnolence, insomnie, agitation, agressivité, atonie, hypotonie, hypertonie ;
- troubles visuels (notamment diplopie) lors de l'association à la carbamazépine ;
- troubles gastro-intestinaux : anorexie, perte de poids (notamment lors de l'association au valproate de sodium), nausée, vomissement, douleur abdominale ;
- effets cutanés : rash ;
- biologie : augmentation des gamma GT (notamment lors de l'association à la carbamazépine et au valproate).
Ces effets indésirables sont, généralement dus à l'augmentation des concentrations plasmatiques des autres médicaments anti-épileptiques (voir mises en garde et précautions d'emploi et interactions) et régressent lorsque la posologie de ces médicaments associés est réduite.
Quelques cas de neutropénie ont été rapportés, régressant spontanément ou à l'arrêt du stiripentol.



publicité