publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DIALYSE PERITO CONTINU AMBUL17

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Sodium chlorure, S-Lactate de sodium (E325), Calcium chlorure, Magnésium chlorure, Glucose
laboratoire: Fresenius MC Deutsch Gmbh

Solution pour dialyse péritonéale
Carton de 4 Poches doubles (staysafe) de 2000 ml
Toutes les formes

Indication

Insuffisance rénale chronique au stade terminal (décompensé) quelle qu'en soit l'origine et pouvant être traitée par dialyse péritonéale.

Posologie DIALYSE PERITO CONTINU AMBUL17 Solution pour dialyse péritonéale Carton de 4 Poches doubles (staysafe) de 2000 ml

Posologie

Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire 17 est exclusivement indiqué pour un usage intrapéritonéal.

Le type de traitement, la fréquence d'administration et le temps de stase sont définis par le médecin traitant.

Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire (DPCA)

Sauf indication particulière, utiliser 2000 ml de solution par échange, 4 fois par jour (correspondant à une dose journalière de 8000 ml). Après un temps de stase de 2 à 10 heures, la solution est drainée.

La posologie doit être adaptée à chaque patient.

En cas de douleurs dues à une distension abdominale en début de traitement, le volume de traitement doit être diminué.

Chez l'enfant, des volumes de 500 ml et 1500 ml (30-40 ml/kg) sont administrés en fonction du poids.

Chez les patients de taille importante et/ou pouvant tolérer des volumes plus importants, et si la fonction rénale résiduelle est perdue, une dose plus importante sera nécessaire (2500 ml-3000ml).

Dialyse Péritonéale Automatisée (DPA)

Si une machine (cycleur Sleepsafe) est utilisée pour une dialyse péritonéale cyclique continue ou intermittente, des poches de plus grand volume (5000 ml) sont utilisées.

Le cycleur réalise les échanges de solutions selon la prescription médicale enregistrée dans la machine Sleepsafe.

La dialyse péritonéale est un traitement à long terme comportant des administrations répétées par la même méthode.

Mode et durée d'administration

Les patients doivent maîtriser la technique de dialyse péritonéale avant de réaliser leur dialyse péritonéale à domicile.

Ils doivent recevoir une formation par du personnel qualifié.

Avant de réaliser leur dialyse à domicile, le médecin traitant s'assurera que les patients maîtrisent suffisamment la technique.

En cas de difficulté ou de doute, le médecin devra être contacté.

Répéter les infusions tous les jours.

Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps qu'une thérapie de substitution rénale est nécessaire.

Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire (DPCA)

Réchauffer la solution prête à l'emploi à la température du corps. Pour les poches de volume inférieur à 3000 ml, utiliser un réchauffeur approprié. La durée de réchauffement pour une poche de 2000 ml, avec une température initiale de 22°C, est d'environ 120 minutes. Le contrôle de la température est réalisé automatiquement et est fixé à 39°C ± 1°C. Pour plus d'informations, se reporter à la notice d'utilisation du réchauffeur.

L'utilisation de micro-ondes n'est pas recommandée à cause des risques de surchauffe.

Introduire dans la cavité péritonéale le volume approprié à l'aide du cathéter, pendant une durée qui varie de 5 à 20 minutes.

Selon les instructions du médecin, la stase dure de 2 à 10 heures (temps d'équilibre) puis la solution est récupérée dans la poche de drainage.

Selon la pression osmotique souhaitée, Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire 17 peut être utilisé alternativement avec une solution de dialyse péritonéale de composition supérieure en glucose (osmolarité supérieure).

Dialyse Péritonéale Automatisée (DPA)

Les connecteurs des poches de solution Sleepsafe sont insérés dans les ports disponibles de la machine Sleepsafe et sont automatiquement connectés au Set Sleepsafe par la machine. La machine vérifie le code-barre des poches de solution et déclenche une alarme si la poche ne correspond pas à la prescription enregistrée dans la machine. Après ce contrôle, la tubulure du set peut être connectée à l'extension de cathéter du patient et le traitement peut commencer. La solution Sleepsafe est chauffée automatiquement par la machine à la température du corps, pendant l'infusion. La durée des phases de stase et la sélection des concentrations en glucose sont réalisées selon la prescription enregistrée dans la machine (pour plus de détails, se référer aux instructions d'utilisation du cycleur sleep-face).

Contre indications

De la solution elle-même :

Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire 17 ne doit pas être utilisé chez des patients présentant une acidose lactique, une hypokaliémie sévère et une hypocalcémie sévère.

En raison de la présence de fructose, ce médicament ne convient pas aux patients présentant une intolérance au fructose (intolérance héréditaire au fructose).

Une intolérance héréditaire au fructose non reconnue doit être exclue avant toute administration chez le nourrisson et l'enfant.

De la technique de dialyse péritonéale :

Un traitement de dialyse péritonéale ne doit pas être mis en place en cas de :

· intervention chirurgicale abdominale récente, lésion abdominale récente, antécédents d'opérations abdominales avec adhérences fibreuses, brûlure abdominale sévère, perforation abdominale

· conditions inflammatoires cutanées étendues au niveau de l'abdomen (dermatose)

· maladies inflammatoires de l'intestin (maladie de Crohn, colite ulcéreuse, diverticules)

· péritonite localisée

· fistule abdominale interne ou externe

· hernies ombilicales, inguinales ou autres hernies abdominales

· tumeurs intra-abdominales

· iléus

· maladies pulmonaires (en particulier pneumonie)

· septicémie

· hyperlipidémie sévère

· rares cas d'urémie non traitables par dialyse péritonéale

· cachexie et perte de poids importante, en particulier lorsqu'une nutrition à base de protéines adéquate est impossible

· cas où le patient est incapable physiquement ou mentalement de suivre le traitement de dialyse péritonéale selon la prescription du médecin

Effets indésirables Dialyse Perito Continu Ambul17

Les effets indésirables potentiels peuvent provenir du procédé de dialyse péritonéale ou peuvent être induits par la solution elle-même.

Effets indésirables potentiels entraînés par la solution elle-même :

· aggravation ou apparition d'une hyperparathyroïdie,

· déséquilibres électrolytiques (en particulier : hypokaliémie, hypocalcémie),

· déséquilibre de la balance hydrique. Une déshydratation peut se traduire par une perte de poids rapide, une hypotension et/ou une tachycardie. Une hyperhydratation peut se traduire par des oedèmes, une hypertension et éventuellement par une dyspnée,

· hyperglycémie,

· hyperlipidémie ou aggravation d'une hyperlipidémie,

· augmentation du poids corporel.

Effets indésirables potentiels entraînés par la technique de dialyse :

· péritonite, mise en évidence par une solution de drainage trouble. Par la suite, des douleurs abdominales, de la fièvre et des malaises peuvent apparaître ou, dans de rares cas, une infection généralisée du sang (septicémie),

· infection du site d'émergence du cathéter ou du tunnel, révélée par un érythème, tuméfaction, douleur, suintement ou croûtes. En cas de quelconque signe d'infection, consulter le médecin immédiatement,

· difficultés à l'infusion et au drainage de la solution,

· diarrhée et constipation,

· difficultés respiratoires en inspiration,

· hernies,

· sensations de ballonnement abdominal, de satiété (douleur abdominale),

· douleurs scapulaires.

Dialyse Perito Continu Ambul17 existe aussi sous ces formes

Dialyse Perito Continu Ambul17



publicité