publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
17/05/2017

DIHYDROERGOTAMINE AMDIPHARM 1 mg/ml solution injectable en ampoule boîte de 2 ampoules de 1 mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.02.2017

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Dihydroergotamine
laboratoire: Centre Specialites Pharma

Solution injectable
Toutes les formes
4,40€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 5,22 €

Indication

Traitement de la crise migraineuse.

Posologie DIHYDROERGOTAMINE AMDIPHARM 1 mg/ml solution injectable en ampoule boîte de 2 ampoules de 1 mL

Traitement de la crise migraineuse.

Contre indications

Ce médicament NE DOIT JAMAIS être prescrit dans les cas suivants:

·         Hypersensibilité connue aux alcaloïdes de l'ergot de seigle ou à l'un des composants.

·         Affections prédisposant à des réactions angiospastiques: insuffisance coronarienne (en particulier angor instable ou spastique), états infectieux sévères, choc, maladie vasculaire oblitérante, maladies vasculaires périphériques telles que syndrome de Raynaud, antécédents d'accident ischémique transitoire ou de souffrance cérébrale ou d'hypertension artérielle mal contrôlée.

·         Artérite temporale.

·         Migraine hémiplégique ou basilaire.

·         Insuffisance hépatique sévère.

·         En association avec les triptans, les antibiotiques de la famille des macrolides (sauf la spiramycine), les antiprotéases (ex. amprénavir, atazanavir, fosamprenavir, indinavir, nelfinavir, ritonavir), les inhibiteurs de la reverse transcriptase (delavirdine, éfavirenz), le voriconazole, le triclabendazole, le quinupristine-dalfopristine en association, le stiripentol, le diltiazem, la phénylpropanolamine (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Dihydroergotamine Amdipharm

·         Troubles digestifs: nausées et vomissements non reliés à la migraine, diarrhées, douleurs abdominales.

·         Augmentation de la pression artérielle.

·         Sensation vertigineuse.

·         Réaction d'hypersensibilité: rash cutané, oedème du visage, urticaire, dyspnée.

·         Paresthésies au niveau des extrémités.

·         Dans de rares cas, des spasmes vasculaires peuvent apparaître, en particulier au niveau des extrémités inférieures.

·         Ischémie, voire dans des rares cas infarctus du myocarde.

Après utilisation prolongée de dihydroergotamine par voie orale, des cas isolés de fibrose (notamment pleurales et rétropéritonéales)ont été rapportés après plusieurs années de traitement.



publicité