publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DILATRANE 350 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: Théophylline
laboratoire: Serp

Suppositoire
Boîte de 10
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des formes mineures de l'asthme.

Posologie DILATRANE 350 mg Suppositoire Boîte de 10

RESERVE A L'ADULTE.
Posologie habituelle : 1 suppositoire par jour, le soir au coucher.
Remarque : les concentrations plasmatiques de théophylline efficaces sur la bronchodilatation se situent entre 8 et 20 µg/ml.
Le seuil de toxicité de la théophyllinémie est de 20 µg/ml.
Mode d'administration :
Voie rectale.
Les suppositoires trouvent leur principal intérêt en utilisation le soir, de façon ponctuelle pour des raisons de commodité.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- intolérance à la théophylline,
- enfant de moins de 15 ans,
- porphyrie aiguë intermittente,
- association à la troléandomycine et à l'enoxacine,
DECONSEILLE :
- allaitement : la théophylline passe dans le lait maternel, ce qui peut être à l'origine d'une hyperexcitabilité chez le nouveau-né. En conséquence, l'allaitement est déconseillé pendant un traitement par théophylline.
- association déconseillée avec l'érythromycine et la viloxazine.

Effets indésirables Dilatrane

Essentiellement :
- nausées, vomissements, douleurs épigastriques,
- céphalées, excitation, insomnie,
- tachycardie.
Ces effets indésirables peuvent être les premiers signes d'un surdosage. L'apparition de convulsions est le signe d'une intoxication confirmée, mais peut en être le premier signe.
Rarement :possibilité d'ulcérations digestives avec hémorragie et syndrome occlusif.



publicité