publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DIPEPTIVEN 20 g/100 mL

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: N(2)-L-alanyl-L-glutamine
laboratoire: Fresenius Kabi France

Solution à diluer pour perfusion IV
Flacon de 100 ml
Toutes les formes

Indication

Ce produit est indiqué lors d'une nutrition parentérale en complément à une solution standard d'acides aminés ou à d'autres mélanges utilisés en nutrition parentérale chez des patients de réanimation nécessitant un apport en glutamine.

Posologie DIPEPTIVEN 20 g/100 mL Solution à diluer pour perfusion IV Flacon de 100 ml

VOIE VEINEUSE CENTRALE après dilution dans une solution pour nutrition parentérale.

La posologie est fonction de la sévérité de l'état catabolique et du besoin en acides aminés. Il est conseillé de ne pas dépasser une posologie maximale quotidienne de 2 g d'acides aminés par kg de poids corporel lors de l'administration d'une nutrition parentérale. L'apport d'alanine et de glutamine par Dipeptiven ne doit pas dépasser environ 30% de l'apport total en acides aminés.

Dose journalière :

1,5 - 2,5 ml de Dipeptiven par kg de poids corporel (correspondant à 0,3 - 0,5 g de N(2) - L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel), soit 100 ml à 175 ml de Dipeptiven pour un patient de 70 kg de poids corporel.

Dose journalière maximale : 2,5 ml de Dipeptiven par kg de poids corporel (correspondant à 0,5 g de N(2)-L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel).

La dose journalière maximale de 0,5 g de N(2)-L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel  doit être administrée associée à une solution compatible d'acides aminés apportant au moins 1,0 g d'acides aminés par kg de poids corporel et par jour. La dose journalière qui en résulte est d'au moins 1,5 g d'acides aminés par kg de poids corporel et par jour.

Les ajustements suivants sont des exemples de dosage du Dipeptiven et des autres acides aminés apportés par la solution associée d'acides aminés :

Besoins en acides aminés

DIPEPTIVEN

Solution associée d'acides aminés

1.2 g/kg/j

0.3 g/kg/j

0.9 g/kg/j

1.2 g/kg/j

0.4 g/kg/j

0.8 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.2 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.0 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.7 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.5 g/kg/j

La vitesse de perfusion est fonction de celle de la solution associée et ne doit pas dépasser 0,1 g d'acides aminés par kg de poids corporel et par heure.

Avant administration, Dipeptiven doit être dilué dans une solution standard d'acides aminés ou dans d'autres mélanges utilisés en nutrition parentérale.

Un volume de Dipeptiven doit être mélangé à au moins 5 volumes de la solution associée (par exemple 100 ml de Dipeptiven + 500 ml au moins d'une solution d'acides aminés).

Au cours du traitement, la concentration maximale en principe actif ne doit pas dépasser 3,5%.

La durée d'utilisation ne doit pas dépasser 3 semaines.

Contre indications

Ce sont celles de la nutrition parentérale en général et de la solution standard d'acides aminés dans laquelle Dipeptiven a été dilué soit :
- hypersensibilité connue à l'un des constituants,
- insuffisance rénale en l'absence d'hémodialyse, d'hémofiltration ou d'hémodiafiltration,
- insuffisance hépatocellulaire grave,
- chez l'enfant en raison de l'absence de données.
En outre, les contre-indications générales des traitements par perfusion sont à prendre en compte soit :
- oedème pulmonaire,
- inflation hydrique,
- insuffisance cardiaque décompensée.
Grossesse et allaitement : en raison de l'absence de données, il est préférable de ne pas administrer Dipeptiven, que ce soit au cours de la grossesse ou au cours de l'allaitement.

Effets indésirables Dipeptiven

Des effets indésirables potentiels peuvent résulter d'une utilisation inappropriée : par exemple, surdosage, vitesse de perfusion trop rapide....
Les effets qui peuvent être rencontrés et qui nécessitent l'arrêt du traitement sont : frissons, nausées, sueurs, hyperthermie, céphalées.
Lors d'une nutrition parentérale prolongée avec des acides aminés, une augmentation transitoire des enzymes hépatiques et de la bilirubine a été signalée. La réduction de la posologie entraîne généralement le retour à la normale.



publicité