publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DOLSTIC 100 mg/mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.04.2015

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Paracétamol
laboratoire: Ionfarma

Solution buvable en gouttes
Flacon (+ compte-gouttes) de 30 ml
Toutes les formes
1,32€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,14 €

Indication

Traitement symptomatique de la fièvre de moins de trois jours et de la douleur légère à modérée.

Posologie DOLSTIC 100 mg/mL Solution buvable en gouttes Flacon (+ compte-gouttes) de 30 ml

Posologie

DOLSTIC 100 mg/ml, solution buvable en gouttes est réservé aux enfants ne pesant pas plus de 13 kg (approximativement entre 0 mois et 3 ans). Il est impératif de respecter la posologie déterminée à partir du poids corporel de l'enfant et ainsi de sélectionner la dose appropriée en ml de la solution buvable. Les âges approximatifs à partir du poids corporel ne sont indiqués qu'à titre d'information.

La dose journalière recommandée de paracétamol est d'environ 60 mg/kg/jour, répartie en 4 à 6 prises, soit 15 mg/kg toutes les 6 heures ou 10 mg/kg toutes les 4 heures.

Pour administrer 15 mg/kg toutes les 6 heures, les instructions sont les suivantes:

Jusqu'à 4 kg (de 0 à 3 mois):

0,6 ml (60 mg), soit 15 gouttes.

Jusqu'à 7 kg (de 4 à 8 mois):

1,0 ml (100 mg), soit 25 gouttes.

Jusqu'à 8 kg (de 9 à 11 mois):

1,2 ml (120 mg), soit 30 gouttes.

Jusqu'à 10,5 kg (de 12 à 23 mois):

1,6 ml (160 mg), soit 40 gouttes.

Jusqu'à 13 kg (de 2 à 3 ans):

2,0 ml (200 mg), soit 50 gouttes.

Cette dose peut être renouvelée toutes les 6 heures.

Si les effets désirés ne sont pas obtenus dans les 3 à 4 heures qui suivent l'administration de la dose, auquel cas, administrer 10 mg/kg (la dose peut être administrée toutes les 4 heures).

Pour les nourrissons de moins de 7 kg (6 mois), envisager l'utilisation de suppositoires (s'ils sont disponibles), excepté dans le cas où l'administration de cette forme pharmaceutique n'est pas possible pour des raisons cliniques (comme la diarrhée, par exemple).

Chez les enfants de moins de 3 ans, le paracétamol ne doit être utilisé que sur recommandation d'un médecin.

Dose maximale recommandée

La dose totale de paracétamol ne doit pas dépasser 80 mg/kg chez les enfants pesant moins de 40 kg.

Voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi

Fréquence des administrations

L'administration systématique permet d'éviter les oscillations de douleur et de fièvre.

Chez les enfants, les administrations doivent être régulièrement espacées, y compris durant la nuit, de préférence à intervalles de 6 heures, mais en maintenant des intervalles d'au moins 4 heures.

Insuffisance rénale

En cas d'insuffisance rénale grave (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle minimum entre 2 administrations doit être augmenté à 8 heures.

Mode d'administration

Voie orale.

Chez les enfants de moins de 3 ans, il est recommandé d'administrer la solution buvable à l'aide du compte-gouttes fourni dans le conditionnement de 30 ml (DOLSTIC 100 mg/ml, solution buvable en gouttes).

Chez les enfants âgés de 3 ans ou plus, il est recommandé d'administrer la solution buvable à l'aide de la seringue pour administration orale fournie dans le conditionnement de 60 ml (DOLSTIC 100 mg/ml solution buvable).

Contre indications

Hypersensibilité au paracétamol ou à l'un des excipients.

Insuffisance hépatocellulaire grave.

Hépatite virale.

Anémie hémolytique grave.

Effets indésirables Dolstic

Comme tous les médicaments contenant du paracétamol, les effets indésirables sont rares ou très rares. Ils sont décrits ci-après:

Fréquence estimée: très fréquents (≥ 1/10); fréquents (≥ 1/100 et < 1/10); peu fréquents (≥ 1/1000 et < 1/100); rares (≥ 1/10 000 et < 1/1000); très rares (< 1/10 000).

Affections hématologiques et du système lymphatique:

Très rare: thrombopénie, agranulocytose, leucopénie, neutropénie, anémie hémolytique.

Troubles du métabolisme:

Très rare: hypoglycémie.

Affections cardiaques:

Rare: hypotension.

Affections gastro-intestinales:

Rare: élévation des transaminases hépatiques.

Très rare: hépatotoxicité (ictère).

Affections du rein et des voies urinaires:

Très rare: pyurie stérile (urine trouble), effets indésirables rénaux ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Troubles généraux et anomalies au site d'administration:

Rare: malaise.

Très rare: réactions d'hypersensibilité allant d'une simple éruption cutanée ou urticaire au choc anaphylactique. Leur survenue nécessite l'arrêt de ce médicament.



publicité