publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DOPACARD 50 mg/5 ml Solution injectable pour perfusion Boîte de 10 Ampoules de 5 ml

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Dopexamine
laboratoire: Cephalon France

Solution injectable pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

- Traitement à court terme des poussées aiguës de l'insuffisance cardiaque congestive. Ce traitement est limité à 24 heures.
- Traitement des syndromes de bas débit en chirurgie cardiaque.

Posologie DOPACARD 50 mg/5 ml Solution injectable pour perfusion Boîte de 10 Ampoules de 5 ml

Posologie :
La perfusion doit débuter à un rythme de 0,5 µg/kg/min, puis être portée à 1 µg/kg/min ; la vitesse de perfusion peut ensuite être progressivement augmentée de 1 µg/kg/min par intervalle de 10-15 minutes jusqu'à obtention de l'effet thérapeutique optimal, sans dépasser 6 µg/kg/min. Chez la majorité des patients, la dose efficace optimale est comprise entre 1 et 4 µg/kg/min.
La vitesse et la durée d'administration doivent être adaptées à chaque patient en fonction de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, du débit urinaire et, lorsque c'est possible, de la mesure du débit cardiaque.
Mode d'administration :
PREPARATION DES SOLUTIONS :
DOPACARD doit être dilué avant l'emploi. Le contenu d'une ou de quatre ampoules de 5 ml doit être dilué de façon aseptique dans l'une des solutions suivantes :
- chlorure de sodium à 0,9% pour injection : 500, 250 ou 50 ml.
- sérum glucosé à 5% pour injection : 500, 250 ou 50 ml.
La solution préparée est stable pendant 24 heures à température ambiante.
RYTHMES D'ADMINISTRATION :
- solution à 400 µg/ml préparée avec 200 mg de DOPACARD (4 ampoules de 5 ml) pour un volume final de 500 ml :
. 0,5 µg/kg/mn : 0,00125 ml/kg/min.
. 1 µg/kg/mn : 0,0025 ml/kg/min.
. 2 µg/kg/mn : 0,005 ml/kg/min.
. 3 µg/kg/mn : 0,0075 ml/kg/min.
. 4 µg/kg/mn : 0,01 ml/kg/min.
. 5 µg/kg/mn : 0,0125 ml/kg/min.
. 6 µg/kg/mn : 0,015 ml/kg/min.
- solution à 800 µg/ml préparée avec 200 mg de DOPACARD (4 ampoules de 5 ml) pour un volume final de 250 ml :
. 0,5 µg/kg/mn : 0,00063 ml/kg/min.
. 1 µg/kg/mn : 0,00125 ml/kg/min.
. 2 µg/kg/mn : 0,0025 ml/kg/min.
. 3 µg/kg/mn : 0,00375 ml/kg/min.
. 4 µg/kg/mn : 0,005 ml/kg/min.
. 5 µg/kg/mn : 0,00625 ml/kg/min.
. 6 µg/kg/mn : 0,0075 ml/kg/min.
- solution à 1 mg/ml préparée avec 50 mg de DOPACARD (1 ampoule de 5 ml) pour un volume final de 50 ml :
. 0,5 µg/kg/mn : 0,0005 ml/kg/min.
. 1 µg/kg/mn : 0,001 ml/kg/min.
. 2 µg/kg/mn : 0,002 ml/kg/min.
. 3 µg/kg/mn : 0,003 ml/kg/min.
. 4 µg/kg/mn : 0,004 ml/kg/min.
. 5 µg/kg/mn : 0,005 ml/kg/min.
. 6 µg/kg/mn : 0,006 ml/kg/min.
En cas d'insuffisance cardiaque, on doit veiller à limiter la quantité de sodium administrée.
ADMINISTRATION :
DOPACARD doit être administré par perfusion intraveineuse par l'intermédiaire d'un cathéter périphérique (placé dans une grosse veine) ou central. Il convient d'éviter, dans la mesure du possible, tout contact avec les parties métalliques du système de perfusion. Il est recommandé d'utiliser une pompe à débit constant pour assurer une administration stable et régulière du médicament.
L'arrêt progressif de la perfusion est recommandé.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Phéochromocytome.
- Obstacle à l'éjection du ventricule gauche : cardiomyopathie obstructive ou rétrécissement aortique.
- Patients recevant un traitement par inhibiteurs de la mono-amine-oxydase (IMAO).
DECONSEILLE :
- Utilisation chez l'enfant : la sécurité et l'efficacité de DOPACARD n'ont pas encore été étudiées chez l'enfant.
- En l'absence de données concernant l'utilisation de DOPACARD chez les femmes enceintes ou qui allaitent, il convient d'éviter l'administration de DOPACARD.

Effets indésirables Dopacard

- Il a été rapporté lors de la perfusion de DOPACARD, la survenue :
. d'une augmentation de la fréquence cardiaque, habituellement sans signification clinique ; plus rarement, de tachycardies, apparues habituellement aux posologies élevées et pouvant être plus prononcées chez les patients en fibrillation auriculaire préexistante ;
. d'extrasystoles ventriculaires ;
. de nausées, vomissements, douleurs angineuses, tremblements.
- L'apparition éventuelle de ces effets indésirables nécessite un ralentissement de la vitesse de perfusion ou son arrêt temporaire.



publicité