publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DULCOLAX 10 mg

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Bisacodyl
laboratoire: Boehringer Ingelheim

Suppositoire
Boîte de 6
Toutes les formes

Indication

- Traitement symptomatique de la constipation par dyschésie rectale.
- Préparation aux examens endoscopiques du rectum.

Posologie DULCOLAX 10 mg Suppositoire Boîte de 6

Réservé aux adultes : 1 suppositoire par jour, une demi-heure avant l'heure choisie pour l'évacuation intestinale.

Les suppositoires font généralement effet entre 10 et 30 minutes.

Ils doivent être sortis de leur emballage et placés dans le rectum le bout plat en premier (pour éviter son rejet) pointe effilée vers le bas.

En raison du risque d'irritation rectale, l'administration de suppositoire doit être la plus courte possible.

Contre indications

· Hypersensibilité connue au bisacodyl ou à l'un des excipients.

· Etat de déshydratation sévère avec déplétion électrolytique.

· Maladies inflammatoires du côlon, rectocolites ulcéreuses, maladie de Crohn,

· Syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée, y compris des douleurs abdominales sévères associées à des nausées et vomissements pouvant indiquer une affection grave.

· Syndromes occlusifs ou subocclusifs.

· Enfants.

Effets indésirables Dulcolax

Comme pour tous les suppositoires à action laxative, un usage prolongé peut donner lieu à des sensations de brûlures anales et exceptionnellement de rectites congestives.

Les effets indésirables sont classés par système classe-organe et fréquence selon la  convention suivante :

Très fréquent ( ³ 1/10)

Fréquent ( ³ 1/100 à < 1/10)

Peu fréquent ( ³ 1/1 000 à < 1/100)

Rare ( ³ 1/10 000 à < 1/1 000)

Très rare (< 1/10 000) 

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Les effets indésirables les plus fréquemment signalés au cours du traitement sont les douleurs abdominales et les diarrhées.

Affections du système immunitaire

- Rare : Réactions anaphylactiques, oedème de Quincke.

Affection de la peau et du tissu sous-cutané

- Rare : Prurit généralisé.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

- Rare : Déshydratation.

- Fréquence indéterminée : Hypokaliémie.

Troubles du système nerveux

- Peu fréquent : Sensations vertigineuses.

- Rare : Syncope.

Les cas de sensations vertigineuses ou de syncopes survenant après la prise de Bisacodyl semblent correspondre à une réponse vaso-vagale (par exemple à des spasmes abdominaux, à la défécation).

Affections gastro-intestinales

- Fréquent : douleurs abdominales, diarrhée.

- Peu fréquent : rectorragie, gêne anorectale (sensation de brûlure et douleur anorectale).

- Rare : Colite.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.



publicité