publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

EBASTINE MYLAN 10 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.02.2015

Médicament générique du Kestinlyo
Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Ebastine
laboratoire: Mylan

Comprimé orodispersible
Boîte de 30
Toutes les formes
6,21€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 7,03 €
Tous les génériques

Indication

Traitement symptomatique de :

· la rhinite allergique saisonnière et perannuelle,

· l'urticaire.

Posologie EBASTINE MYLAN 10 mg Comprimé orodispersible Boîte de 30

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans :

· Rhinite allergique saisonnière et perannuelle : 10 à 20 mg par jour en 1 prise quotidienne en dehors des repas.

· Urticaire : 10 mg par jour en 1 prise quotidienne en dehors des repas.

Mode d'administration

Le comprimé orodispersible d'ébastine est placé sur la langue, où il se disperse instantanément. Il peut être administré sans prendre de l'eau ou un autre liquide pour l'avaler.

Le comprimé orodispersible doit être utilisé immédiatement après ouverture de la plaquette.

La plaquette sera soigneusement ouverte avec les mains sèches pour retirer le comprimé orodispersible de la plaquette sans l'écraser.

Contre indications

· Enfant de moins de 12 ans en l'absence de données d'efficacité et de sécurité.

· Antécédent d'hypersensibilité au produit.

· Insuffisance hépatique sévère.

· En cas de phénylcétonurie, en raison de la présence d'aspartam.

Effets indésirables Ebastine Mylan

Les effets indésirables rapportés lors de l'utilisation d'ébastine sont présentés par système-organe et par ordre décroissant de fréquence, les effets indésirables rapportés ont tous été classés dans la catégorie « très rare » (<1/10 000).

· Système cardio-vasculaire: palpitations, tachycardie.

· Système digestif: sécheresse de la bouche, dyspepsie, douleur abdominale, nausée, vomissement.

· Troubles généraux: asthénie, oedème.

· Troubles hépatobiliaires: tests hépatiques anormaux.

· Système nerveux central: somnolence, maux de tête, étourdissement, trouble de la sensibilité.

· Troubles psychiques: insomnie, nervosité.

· Troubles des organes de reproduction: troubles menstruels.

· Troubles de la peau et du système sous-cutané: éruption cutanée, urticaire, dermatite.

· Affections du système immunitaire: manifestations allergiques sévères.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr .



publicité