publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

EPIPEN 0,3 mg/0,3 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Adrénaline
laboratoire: Meda Pharma

Solution injectable
Boîte de 2 Stylos préremplis de 0,3 mL
Toutes les formes
74,32€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 75,14 €

Indication

Les auto-injecteurs EPIPEN (adrénaline) sont indiqués dans le traitement d'urgence des réactions allergiques sévères (choc anaphylactique) provoquées par ex. par des morsures ou piqûres d'insectes, des aliments, médicaments ou autres allergènes, ainsi que dans le traitement du choc anaphylactique idiopathique ou induit par un exercice physique.

Les auto-injecteurs EPIPEN sont destinés à une administration immédiate chez les patients qui ont un risque élevé de réaction allergique sévère, y compris ceux présentant des antécédents de réactions anaphylactiques.

Posologie EPIPEN 0,3 mg/0,3 mL Solution injectable Boîte de 2 Stylos préremplis de 0,3 mL

Posologie

Population pédiatrique :

· Enfants et adolescents de plus de 30 kg :

La dose usuelle est de 300 microgrammes en intramusculaire.

· Enfants entre 15 kg et 30 kg* :

La dose usuelle est de 150 microgrammes en intramusculaire.

* Pour ces patients l'auto-injecteur EPIPEN contenant 150 microgrammes d'adrénaline par dose est disponible.

· Enfants de moins de 15 kg :

Une dose inférieure à 150 microgrammes ne peut pas être administrée avec une précision suffisante chez des enfants de moins de 15 kg ; l'utilisation n'est donc pas recommandée sauf en cas de risque vital ou de décision du médecin.

Adultes :

La dose usuelle est de 300 microgrammes en intramusculaire.

L'injection initiale doit être effectuée dès l'apparition des symptômes de choc anaphylactique.

Une seconde injection avec un nouvel auto-injecteur EPIPEN 0,30 mg/0,3 ml peut être nécessaire 5 à 15 minutes après la première injection, en l'absence d'amélioration clinique ou en cas d'aggravation des symptômes.

Le patient devra consulter un médecin après administration afin de bénéficier d'une surveillance médicale et/ou de traitement complémentaire.

Le médecin qui prescrit un auto-injecteur EPIPEN 0,30 mg/0,3 ml, solution injectable en stylo pré-rempli doit s'assurer que le patient en a compris parfaitement les indications et le mode d'administration.

Le médecin devra donc informer en détails le patient sur la notice, le mode d'emploi de l'auto-injecteur et les symptômes possibles du choc anaphylactique.

Mode d'administration

L'administration doit se faire en intramusculaire dans la face antérolatérale de la cuisse, pas dans la fesse. Elle peut être pratiquée au travers des vêtements ou directement au contact de la peau.

Voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination Précautions particulières d'élimination et manipulation.

Contre indications

Il n'y a pas de contre-indication absolue connue à l'utilisation d' EPIPEN en cas d'urgence allergique.

Effets indésirables Epipen

Les effets indésirables associés à l'activation par l'adrénaline des récepteurs alpha et bêta peuvent inclure des symptômes tels qu'une tachycardie et une hypertension, ainsi que des effets indésirables sur le système nerveux central.

La fréquence des effets indésirables est évaluée de la façon suivante: très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1000 à < 1/100), rare (≥ 1/10 000 à < 1/1 000), très rare (< 1/10 000), inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Classes de systèmes d'organes

Fréquence

Effet indésirable

Affections psychiatriques

Inconnue

Anxiété

Affections du système nerveux

Inconnue

Maux de tête, étourdissements, tremblements

Affections cardiaques

Rare

Cardiomyopathie de stress

Inconnue

Tachycardie, arythmie cardiaque

Affections vasculaires

Inconnue

Hypertension, ischémie périphérique faisant suite à l'injection accidentelle dans les mains ou les pieds

Affections gastro-intestinales

Inconnue

Nausées, vomissements

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Inconnue

Hyperhidrose

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Inconnue

Asthénie

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr



publicité