publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

EUCALCIC 1,2 g/15 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 08.10.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Urologie néphrologie
principes actifs: Carbonate de calcium (E170)
laboratoire: Altana Pharma

Suspension buvable
Boîte de 30 Sachets-dose
Toutes les formes
8,40€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,22 €

Indication

- Ostéodystrophie rénale :
- Hypocalcémie et hyperphosphorémie de l'insuffisance rénale chronique : l'administration orale de sels alcalins de calcium, comme le carbonate de calcium est la règle chez tous les dialysés et les insuffisants rénaux dont la filtration glomérulaire s'abaisse au-dessous de 30 ml/mn, afin de lutter contre l'hyperparathyroïdie secondaire et les lésions ostéodystrophiques qui en résultent.
- Traitement préventif de l'ostéodystrophie rénale avant le stade d'hypocalcémie et d'hyperphosphorémie : compte tenu du fait que l'élévation du taux de PTH intacte et l'apparition de lésions histologiques d'hyperparathyroïdie surviennent avant que la dégradation de la filtration glomérulaire atteigne le seuil de 30 ml/mn, il paraît logique de donner un supplément calcique dès que la filtration glomérulaire devient inférieure à 60 ml/mn chez l'adulte et inférieure à 80 ml/mn par 1,73 m² chez l'enfant.

Posologie EUCALCIC 1,2 g/15 ml Suspension buvable Boîte de 30 Sachets-dose

- En cas d'hypocalcémie, et en l'absence d'hyperphosphorémie, le carbonate de calcium sera donné à distance des repas, afin d'augmenter la fraction absorbée, et à des doses adaptées en fonction de la calcémie régulièrement contrôlée. Ce traitement peut être complété par l'apport de dérivés 1-alpha hydroxylés de la vitamine D sous surveillance stricte de la phosphorémie.
- En cas d'hyperphosphorémie, le carbonate de calcium sera donné au cours des repas afin d'augmenter la fraction complexée, et à un dosage permettant de rétablir une phosphorémie normale (chez le patient dialysé, on doit souvent se contenter d'une phosphorémie pré-dialytique inférieure à 1,8 mmol/L).
La calcémie sera régulièrement surveillée, un taux supérieur à 2,6 mmol/L nécessitant une réduction des doses.
- Lorsque l'insuffisance rénale est modérée et ne s'accompagne ni d'hypocalcémie, ni d'hyperphosphorémie, ou en cas d'ostéoporose sans insuffisance rénale, la dose sera adaptée à la calciurie qui devra se situer entre 2 et 3 mmol/24 h chez l'adulte et entre 0,15 et 0,20 mg/ml de créatininurie chez l'enfant.
En pratique, les doses moyennes les plus courantes sont :
. chez l'adulte : 2 à 3 sachets/j au cours des repas
. chez l'enfant : 1 à 2 sachets/j au cours des repas.

Contre indications

- Hypercalcémie : l'apparition d'une hypercalcémie en cours de traitement nécessite une réduction des doses.
- Hyperphosphorémie initiale supérieure à 65 mg/L (> 2,2 mmol/L) : la prise de carbonate de calcium à forte dose ne débutera qu'après une séance d'épuration extrarénale ou un traitement transitoire d'une à deux semaines par l'Al(OH)3.
- Lithiase et/ou néphrocalcinose avec hypercalciurie d'absorption.
- Immobilisations prolongées s'accompagnant d'hypercalciurie et/ou d'hypercalcémie : le traitement calcique ne doit être utilisé qu'à la reprise de la mobilisation.

Effets indésirables Eucalcic

- Accélération du transit intestinal, ou plus rarement, constipation, flatulences, éructations, nausées.
- Risque d'hypercalcémie en cas de surdosage. Les doses tolérées sont d'autant plus faibles, que la calcémie initiale est plus élevée, et/ou qu'il existe une intoxication aluminique préalable d'ostéomalacie ou d'os adynamique et/ou que l'on administre simultanément des doses pharmacologiques de vitamine D native, de 25 OH vitamine D3 ou des doses physiologiques de dérivés 1-alpha hydroxylés de la vitamine D.
- Risque de calcification des tissus mous si le produit phosphocalcique devient supérieur à 6000 (mg/L x mg/L).

Eucalcic existe aussi sous ces formes

Eucalcic



publicité