publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

FOSFOCINE 4 g

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Fosfomycine
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Poudre et solution pour préparation injectable
Boîte de 1 Flacon + ampoule de solvant de 20 ml
Toutes les formes

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la fosfomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
- Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes définis en pharmacodynamie comme sensibles.
- Association à d'autres antibiotiques :
. Il est indispensable d'utiliser la fosfomycine en association pour éviter au maximum la sélection de mutants résistants (résistance acquise, de nature chromosomique). Les associations avec les pénicillines, les céphalosporines, les aminosides, la colistine, la vancomycine sont souvent synergiques et jamais antagonistes.
. La fosfomycine peut être utilisée dans les méningites à staphylocoques méti-R en association avec un autre antibiotique administré par voie générale ou locale.
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie FOSFOCINE 4 g Poudre et solution pour préparation injectable Boîte de 1 Flacon + ampoule de solvant de 20 ml

Posologie :
- Adulte :
100 à 200 mg/kg/24 h, soit 8 à 12 g par 24 heures (voire 16 g lors d'infections très sévères) en plusieurs perfusions de 4 g d'une durée de 4 heures, l'intervalle entre les perfusions étant déterminé en fonction de la dose quotidienne.
. Pour une dose quotidienne de 8 g :
2 perfusions de 4 g avec un intervalle de 8 heures.
. Pour une dose quotidienne de 12 g :
3 perfusions de 4 g avec des intervalles de 4 heures.
- Enfant :
La posologie moyenne est de 100 à 200 mg/kg/24 h, également en perfusion.
- Insuffisant rénal :
. En cas d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine supérieure ou égale à 60 ml/min), la posologie et le rythme des perfusions n'ont pas à être modifiés.
. Si la clairance de la créatinine est inférieure à 60 ml/min, la posologie doit être adaptée comme suit : conserver la dose unitaire de 4 g par perfusion de 4 heures, mais modifier l'intervalle entre les perfusions.
Clairance de la créatinine : Période libre entre deux perfusions.
40-60 ml/min : 12 heures.
30-40 ml/min : 24 heures.
20-30 ml/min : 36 heures.
10-20 ml/min : 48 heures.
5-10 ml/min : 75 heures.
Chez l'hémodialysé : une perfusion de 2 g après chaque séance de dialyse.
Mode d'administration :
- Perfusion IV. Se servir de l'ampoule de solvant pour préparer la solution de fosfomycine.
- Les perfusions lentes, dans un volume de 250 ml au moins, seront préférées aux injections dans la tubulure, car elles permettent d'obtenir et de maintenir, pendant 24 heures, des taux sériques supérieurs aux CMI des souches sensibles.
- La solution de fosfomycine est stable pendant 24 h dans les solutions de chlorure de sodium à 0,9% et de glucose à 5%.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE dans les situations suivantes :
hypersensibilité à la fosfomycine et/ou à l'un des autres composants du médicament.
DECONSEILLE :
Allaitement : la fosfomycine s'élimine par petites quantités dans le lait maternel ; par mesure de prudence et en l'absence d'étude précise chez le nouveau-né, l'allaitement est déconseillé pendant la période du traitement.

Effets indésirables Fosfocine

- Effets hématologiques :
Des cas de neutropénies ou d'agranulocytoses transitoires ont été décrits.
- Effets dermatologiques :
Des réactions cutanées à type d'urticaire, éruptions érythémateuses et exceptionnellement bulleuses ont été signalées.
- Troubles du métabolisme :
La teneur élevée en sodium de la fosfomycine peut éventuellement entraîner des troubles hydro-électrolytiques qui se manifestent par des oedèmes ou des troubles de la vigilance.
- Réactions d'hypersensibilité :
Il n'a pas été rapporté d'allergie croisée avec d'autres antibiotiques.



publicité