publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

FUNGSTER Gé 250 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Lamisil
Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Terbinafine
laboratoire: Fabre Pierre Dermato

Comprimé sécable
Boîte de 28
Toutes les formes
25,12€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 25,94 €
Tous les génériques

Indication

- Traitement des onychomycoses dues à des dermatophytes sensibles à la terbinafine.
- Traitement des infections fongiques de la peau dues à des dermatophytes sensibles à la terbinafine en cas de dermatophyties de la peau glabre, d'intertrigos génitaux ou cruraux, d'intertrigos des orteils lorsque le traitement est jugé approprié compte tenu de la localisation, de la sévérité ou de l'étendue de l'infection.
- Il convient de tenir compte des recommandations locales officielles concernant l'utilisation et la prescription appropriées des antifongiques.

Posologie FUNGSTER Gé 250 mg Comprimé sécable Boîte de 28

ADULTES :
- Un comprimé par jour, de préférence au cours du repas.
- Durée du traitement :
La durée du traitement dépend de l'indication et de la sévérité de l'infection. Les durées de traitement habituelles sont les suivantes :
. Intertrigos des orteils (de type interdigital, plantaire/mocassin) : 2 - 6 semaines.
. Dermatophyties de la peau glabre ou intertrigos génitaux ou cruraux : 2 - 4 semaines.
. Onychomycoses : la durée du traitement est généralement comprise entre 6 semaines et 3 mois. Un traitement de 6 semaines pour les onychomycoses des ongles des mains est généralement suffisant. En ce qui concerne les onychomycoses des ongles des pieds, un traitement de 12 semaines est généralement suffisant, même si certains patients avec une croissance des ongles lente peuvent nécessiter un traitement plus long (6 mois ou plus). La disparition complète des signes cliniques peut se produire que plusieurs mois après l'arrêt du traitement. Cela correspond au temps nécessaire à la croissance d'un ongle sain.
PATIENTS AGES :
Aucun élément ne suggère que les patients âgés aient besoin de posologies différentes de celles requises chez les patients plus jeunes. La possibilité d'une altération de la fonction hépatique ou rénale doit être envisagée dans ce groupe d'âge (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
INSUFFISANCE HEPATIQUE :
Ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une maladie hépatique chronique ou active. En cas d'insuffisance hépatique et dans l'éventualité où les bénéfices attendus sont supérieurs aux risques encourus, il est recommandé d'initier le traitement à dose plus faible. Chez les patients présentant une maladie hépatique préexistante légère ou grave, l'élimination de la terbinafine peut être réduite (voir rubrique propriétés pharmacocinétiques ; voir également rubriques contre-indications et mises en garde et précautions d'emploi concernant les patients insuffisants hépatiques).
INSUFFISANCE RENALE :
Les patients avec une fonction rénale réduite (clairance de la créatinine < 50 ml/min ou créatininémie > 300 µmol/L) doivent recevoir la moitié de la dose normale. Voir rubrique contre-indications.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à la terbinafine ou à l'un des excipients (voir rubrique composition - Liste des excipients).
- Insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine en dessous de 30 ml/min).
- Insuffisance hépatique sévère (voir aussi rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
DECONSEILLE :
Allaitement : la terbinafine est excrétée dans le lait maternel et l'utilisation de ce produit est déconseillée pendant l'allaitement.

Effets indésirables Fungster GÉ

Des effets indésirables se sont produits chez 10% des patients inclus dans les études de recherche clinique.
Les effets indésirables les plus fréquents concernent le tube digestif (5%).
- Affections hématologiques et du système lymphatique :
Très rare, y compris cas accidentels (< 1/10000) : troubles hématologiques tels que neutropénie, agranulocytose et thrombopénie.
- Affections du système immunitaire :
. Très rare (> 1/10000, < 1/1000) : réactions anaphylactiques. En cas d'éruption cutanée progressive, le traitement doit être interrompu.
. Très rare, y compris cas accidentels (< 1/10000) : manifestation ou aggravation d'un lupus érythémateux cutané ou disséminé ; perte de cheveux.
- Troubles du métabolisme et de la nutrition :
Rare (> 1/10000, < 1/1000) : une perte de poids a été associée à l'utilisation de la terbinafine par voie orale en cas de perte d'appétit sévère.
- Affections psychiatriques :
Très rare, y compris cas accidentels (< 1/10000) : troubles psychiatriques tels que la dépression et l'anxiété.
- Affections du système nerveux :
. Fréquent (> 1/100, < 1/10) : céphalées.
. Rare (> 1/10000, < 1/1000) : paresthésie, hypo-esthésie, vertiges, malaise et fatigue.
- Affections gastro-intestinales :
. Fréquente (> 1/100, < 1/10) : plénitude, perte d'appétit, dyspepsie, nausées, douleurs abdominales d'intensité légère, diarrhée.
. Peu fréquent (> 1/1000, < 1/100) : altérations du goût ou perte du goût (en particulier chez les femmes âgées, maigres), habituellement réversibles plusieurs semaines ou plusieurs mois après l'arrêt du traitement.
- Affections hépatobiliaires :
Très rare (> 1/10000, < 1/1000) : dysfonction hépatobiliaire, notamment une cholestase, et rares cas d'insuffisance hépatique, certains ayant pu conduire exceptionnellement à une transplantation hépatique ou à un décès (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
. Fréquent (> 1/100, < 1/10) : rash, urticaire.
. Rare (> 1/10000, < 1/1000) : réactions cutanées graves (ex. syndrome de Stevens-Johnson, érythrodermie bulleuse avec épidermolyse).
En cas de survenue d'une éruption cutanée progressive, le traitement doit être interrompu.
Syndrome de Lyell, urticaires étendues et angio-oedèmes, éruptions pustuleuses, éruptions bulleuses.
. Très rare, y compris cas accidentels (< 1/10000) : exacerbation d'un psoriasis, pustulose exanthémateuse aiguë.
- Affections musculosquelettiques et systémiques :
Rare (> 1/10000, < 1/1000) : arthralgies et myalgies. Elles peuvent se produire dans le cadre d'une réaction d'hypersensibilité en association avec des réactions cutanées allergiques.
- Organes des sens :
Peu fréquent (> 1/1000, < 1/100) : altérations ou perte totale du goût, habituellement réversible plusieurs semaines ou plusieurs mois après l'arrêt du traitement.

Fungster GÉ existe aussi sous ces formes

Fungster GÉ

Voir aussi les génériques de Lamisil

Terbinafine Mylan

Terbinafine Qualimed

Terbinafine EG

Terbinafine Zentiva

Fungster GÉ

Terbinafine Ranbaxy

Terbinafine Ratiopharm

Terbinafine Biogaran

Terbinafine Sandoz

Terbinafine Almus

Terbinafine Teva

Terbinafine Zydus

Terbinafine Alter

Terbinafine Arrow

Terbinafine Evolugen

Terbinafine Actavis

Terbinafine Bailleul

Terbinafine Pfizer

Terbinafine Rpg

Terbinafine Cristers

Terbinafine Isomed



publicité