publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

GANFORT 300 µg/5 mg/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Bimatoprost, Timolol
laboratoire: Allergan Pharma Ireland

Collyre en solution
Flacon de 3 ml
Toutes les formes
20,03€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 20,85 €

Indication

Réduction de la pression intraoculaire (PIO) élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire chez qui la réponse aux bêta-bloquants topiques, ou aux analogues des prostaglandines est insuffisante.

Posologie GANFORT 300 µg/5 mg/mL Collyre en solution Flacon de 3 ml

Posologie recommandée chez les adultes (y compris les sujets âgés)

La posologie recommandée est d'une goutte de GANFORT dans l'oeil ou les yeux atteint(s) une fois par jour le matin.

Si une dose est omise, il convient d'administrer la dose suivante comme prévu. La posologie ne doit pas dépasser une goutte par jour dans l'oeil ou les yeux atteint(s).

En cas d'administration concomitante de plusieurs médicaments ophtalmiques à usage local, chacun doit être administré à un intervalle d'au moins 5 minutes.

Utilisation en cas d'insuffisance rénale ou hépatique

GANFORT n'a pas été étudié chez les malades atteints d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale. En conséquence, il doit être utilisé avec précaution chez ces patients.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

GANFORT n'a été étudié que chez les adultes. En conséquence, son utilisation n'est pas recommandée chez les enfants ou les adolescents.

Contre indications

■ Hypersensibilité aux principes actifs ou à l'un des excipients.

■ Hyperactivité bronchique, incluant asthme bronchique ou antécédent d'asthme bronchique et bronchopneumopathie obstructive chronique grave.

■ Bradycardie sinusale, bloc auriculo-ventriculaire du deuxième ou troisième degré, insuffisance cardiaque manifeste, choc cardiogénique.

Effets indésirables Ganfort

Aucun effet indésirable d'origine médicamenteuse spécifique à GANFORT n'a été observé dans les études cliniques. Ces effets indésirables ont été limités à ceux rapportés antérieurement avec le bimatoprost et le timolol.

La plupart des effets indésirables ont été oculaires et d'intensité modérée, et aucun n'a été qualifié de grave. D'après les données cliniques obtenues sur 12 mois, l'effet indésirable le plus fréquemment rapporté est une hyperhémie conjonctivale ( généralement minime à modérée et considérée comme non inflammatoire), qui s'est produite chez 26 % environ des patients et a conduit à un arrêt du traitement dans 1,5 % des cas.

Les effets indésirables qui suivent ont été rapportés pendant les essais cliniques de GANFORT (dans chaque catégorie, les effets indésirables sont présentés dans l'ordre décroissant de gravité) :

Troubles du système nerveux

Peu fréquents (≥1/1 000, <1/100) : céphalées.

Troubles oculaires

Très fréquents (≥1/10) : hyperhémie conjonctivale, croissance des cils.

Fréquents (≥1/100, <1/10) : kératite ponctuée superficielle, érosion de la cornée, sensation de brûlure, prurit oculaire, sensation de picotements dans l'oeil, sensation de corps étranger, sécheresse oculaire, érythème de la paupière, douleur oculaire, photophobie, écoulement oculaire, troubles visuels, prurit de la paupière.

Peu fréquents (≥1/1 000, <1/100) : iritis, irritation oculaire, oedème conjonctival, blépharite, épiphora, oedème de la paupière, douleur de la paupière, baisse de l'acuité visuelle, asthénopie, trichiasis.

Fréquence indéterminée : oedème maculaire cystoïde.

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux :
Peu fréquents (≥1/1 000, < 1/100) : rhinite.

Troubles de la peau et des annexes

Fréquents (≥1/100, <1/10) : pigmentation palpébrale.

Peu fréquents (≥1/1000, <1/100) : hypertrichose.

Les évènements indésirables additionnels suivants ont été rapportés avec l'un des deux principes actifs, et sont donc susceptibles d'être observés avec GANFORT :

Bimatoprost

Infections et infestations : infection (surtout rhume banal et infections des voies respiratoires supérieures).

Troubles du système nerveux : vertiges.

Troubles oculaires : conjonctivite allergique, cataracte, assombrissement des cils, augmentation de la pigmentation de l'iris, blépharospasme, rétraction de la paupière, hémorragie rétinienne, uvéite.

Troubles vasculaires : hypertension.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration : asthénie, oedème périphérique.

Effets sur les constantes biologiques : Anomalies des tests de l'exploration fonctionnelle hépatique.


Timolol

Troubles psychiatriques : insomnie, cauchemars, baisse de la libido.

Troubles du système nerveux vertiges, perte de mémoire, aggravation des signes et symptômes de myasthénie grave, paresthésie, ischémie cérébrale.

Troubles oculaires : baisse de la sensibilité cornéenne, diplopie, ptosis, décollement de la choroïde (après chirurgie filtrante), troubles de la réfraction (dans certains cas, dûs à l'arrêt du traitement par un myotique), kératite.

Troubles de l'oreille interne : tinnitus.

Troubles cardiaques : bloc cardiaque, arrêt cardiaque, arythmies, syncope, bradycardie, défaillance cardiaque, insuffisance cardiaque congestive.

Troubles vasculaires : hypotension, accident vasculaire cérébral, claudication, phénomène de Raynaud, refroidissement des extrémités, palpitations.

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux : bronchospasme (surtout chez des patients présentant une maladie bronchospastique préexistante), dyspnée, toux.

Troubles gastro-intestinaux : nausées, diarrhée, dyspepsie, sécheresse buccale.

Troubles de la peau et des annexes : alopécie, éruption psoriasiforme ou aggravation du psoriasis.

Troubles du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif : lupus érythémateux aigu disséminé.

Troubles rénaux et urinaires : maladie de La Peyronie.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration : oedème, douleurs thoraciques, fatigue.



publicité