publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

GYNO DAKTARIN 400 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Miconazole
laboratoire: Janssen Cilag

Capsule molle vaginale
Boîte de 3
Toutes les formes
4,00€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,82 €

Indication

Traitement local des mycoses vulvovaginales surinfectées ou non par des bactéries Gram +.

Posologie GYNO DAKTARIN 400 mg Capsule molle vaginale Boîte de 3

Dans la majorité des cas, la durée du traitement est de 3 jours : introduire profondément dans le vagin 1 capsule le soir au coucher, de préférence en position allongée.

Respecter la durée de traitement préconisée, même si les symptômes (par exemple, démangeaisons et leucorrhées) ont disparu ou si les règles débutent.

En cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants, le traitement peut être prolongé pendant 6 jours.

Conseils pratiques :

· Se laver soigneusement les mains avant et après administration du produit ;

· Toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin ;

· Le traitement s'accompagnera de conseils d'hygiène (port de sous-vêtements en coton, éviter les douches vaginales, le port de tampon interne pendant le traitement...) et dans la mesure du possible, de la suppression des facteurs favorisants ;

· Pour traiter les extensions vulvaires ou périanales de la mycose, il est recommandé d'associer aux capsules molles vaginales un lait ou une crème anti-fongique appliqués localement ;

· Le traitement du partenaire se discutera en fonction de chaque cas ;

· Ne pas interrompre le traitement pendant les règles.

Contre indications

· Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients (ou sensibilité croisée avec les autres membres du groupe des imidazolés) ;

· En association avec des préservatifs ou des diaphragmes en latex.

Effets indésirables Gyno Daktarin

Le tableau ci-dessous présente les effets indésirables rapportés avec l'utilisation de GYNO-DAKTARIN par voie vaginale et classés par système organe et fréquence selon la convention suivante :

très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000 à < 1/100), rare (≥ 1/10 000 à < 1/1000), très rare (< 1/10 000) et fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Classes de système d'organes

Effets indésirables

Fréquence

Très fréquent ( ³ 1/10)

Fréquent
( ³ 1/100, <1/10)

Peu fréquent
( ³ 1/1 000, <1/100)

Indéterminée

Affections du système immunitaire

Hypersensibilité y compris réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes, oedème de Quincke

Affections du système nerveux

Céphalées

Affections gastro-intestinales

Douleurs abdominales, nausées

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Rash

Œdème de la face, urticaire

Prurit

Affections des organes de reproduction et du sein

Prurit des organes génitaux féminins, sensation de brûlures vaginales, gène  vulvo-vaginale

Dysménorrhée, écoulement vaginal, hémorragie vaginale,  douleurs vaginales

Irritation vaginale

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Réaction au site d'administration



publicité