publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

GYNO PEVARYL LP 150 mg

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Econazole
laboratoire: Janssen Cilag

Ovule à libération prolongée
Boîte de 1
Toutes les formes
2,16€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,98 €

Indication

Traitement local des mycoses vulvo-vaginales surinfectées ou non par des bactéries Gram +.

Posologie GYNO PEVARYL LP 150 mg Ovule à libération prolongée Boîte de 1

· Dans la majorité des cas : 1 ovule le soir au coucher en administration unique à introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée.

· Dans le cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants, un ovule le soir au coucher et un ovule le lendemain matin.

Conseils pratiques :

Toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin.

Le traitement s'accompagnera de conseils d'hygiène (port de sous-vêtements en coton, éviter les douches vaginales, éviter de porter des tampons internes pendant le traitement...) et dans la mesure du possible, de la suppression des facteurs favorisants.

Ne pas interrompre le traitement pendant les règles.

Le traitement du partenaire se discutera en fonction de chaque cas.

Pour traiter les extensions vulvaires ou périanales de la mycose, il est recommandé d'associer aux ovules gynécologiques, un antifongique en applications locales.

Contre indications

GYNO-PEVARYL LP 150 mg, ovule à libération prolongée est contre-indiqué :

· Chez les individus ayant présenté une hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients (ou sensibilité croisée avec les autres membres du groupe des imidazolés) ;

· En association avec des préservatifs ou des diaphragmes en latex, en raison du risque de rupture des diaphragmes ou des préservatifs en latex.

Effets indésirables Gyno Pevaryl LP

La tolérance de GYNO-PEVARYL LP 150 mg, ovule à libération prolongée a été évaluée chez 3630 patients ayant participé à 32 essais cliniques. Sur la base des données de tolérance poolées issues de ces essais cliniques, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés (en % d'incidence) sont des affections de la peau et du tissu sous cutané, telles que prurit (1,2%) et sensation de brûlure cutanée (1,2%).

Dans le tableau ci-dessous sont présentés les effets indésirables rapportés lors de l'utilisation de GYNO-PEVARYL par voie vaginale au cours des essais cliniques (incluant les effets indésirables mentionnés ci-dessus) ainsi que  les effets indésirables issus des données post marketing (notifications spontanées).

Pour les effets indésirables rapportés lors des essais cliniques, les catégories de fréquences présentées dans le tableau sont définies comme suit:

Très fréquent (≥1/10); Fréquent (≥1/100 à <1/10); Peu fréquent (≥1/1 000 à <1/100); Rare (≥1/10 000 à <1/1 000); Très rare (<1/10 000).

Pour les effets indésirables rapportés à partir des notifications spontanées, leur fréquence est indéterminée (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles).

Classes de systèmes d'organes

Effets indésirables

Catégories de fréquence

Fréquent

(≥1/100 à 1<10)

Peu fréquent

(≥1/1 000 à <1/100)

Rare

(≥1/10 000 à <1/1 000)

Indéterminée

Affections du système immunitaire

Hypersensibilité

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Prurit, Sensation de brûlure cutanée

Rash

Erythème

Angio-oedème, urticaire, dermatite de contact, exfoliation cutanée

Affection des organes de reproduction et du sein

Sensation de brûlure vulvo-vaginale

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Douleur au site d'application, Irritation au site d'application, Gonflement au site d'application

Gyno Pevaryl LP existe aussi sous ces formes

Gyno Pevaryl LP



publicité