publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

HUMALOG MIX 25 PEN 100 UI/ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 13.07.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Insuline lispro
laboratoire: Eli Lilly Nederland

Suspension injectable
Boîte de 5 Stylos injecteurs préremplis jetables de 3 ml
Toutes les formes
43,27€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 44,09 €

Indication

Humalog Mix25 est indiqué pour le traitement des patients atteints de diabète nécessitant un traitement par insuline pour maintenir un équilibre glycémique normal.

Posologie HUMALOG MIX 25 PEN 100 UI/ml Suspension injectable Boîte de 5 Stylos injecteurs préremplis jetables de 3 ml

La posologie est déterminée par le médecin, selon les besoins du patient.
- Humalog Mix25 peut être administré peu de temps avant les repas. Quand cela est nécessaire, Humalog Mix25 peut être administré juste après les repas. Humalog Mix25 doit être administré par injection sous-cutanée stricte. En aucun cas Humalog Mix25 ne doit être administré par voie intraveineuse.
- L'administration sous-cutanée doit être effectuée dans les bras, les cuisses, les fesses ou l'abdomen. Les points d'injection doivent varier afin de ne pas utiliser le même point d'injection plus d'une fois par mois environ.
- Lors de l'injection sous-cutanée d'Humalog Mix25, s'assurer que l'aiguille n'a pas pénétré dans un vaisseau sanguin. Après injection, ne pas masser le point d'injection. Les patients doivent être éduqués pour utiliser une technique d'injection correcte.
- La rapidité d'action et le pic d'activité précoce propres à Humalog lui-même sont observés après administration sous-cutanée d'Humalog Mix25. Ceci permet d'administrer une injection d'Humalog Mix25 à un moment proche des repas. La durée d'action de la composante insuline lispro protamine en suspension (NPL) dans Humalog Mix25 est proche de celle d'une insuline basale (isophane).
L'évolution dans le temps de l'action de toute insuline peut varier de façon importante d'un sujet à un autre, ou à différents moments chez le même sujet. Comme pour toutes les préparations d'insuline, la durée d'action d'Humalog Mix25 dépend de la dose, du site d'injection, de la vascularisation, de la température et de l'activité physique.
- Instructions pour l'utilisation et la manipulation :
a) Préparation d'une dose :
1. Inspection d'Humalog Mix25 100 UI/ml Pen.
- Faire rouler le stylo 10 fois entre les paumes des mains et le renverser à 180° 10 fois, juste avant son utilisation, afin de remettre l'insuline en suspension, jusqu'à ce qu'elle prenne un aspect uniformément trouble ou laiteux. Si tel n'est pas le cas, répéter la procédure ci-dessus jusqu'à ce que le contenu soit bien mélangé. Les cartouches contiennent une petite bille de remise en suspension pour faciliter le mélange. Ne pas agiter vigoureusement, car la formation d'une mousse pourrait gêner la mesure exacte de la dose.
- Examinez les cartouches régulièrement et ne pas les utiliser si la suspension présente des grumeaux visibles ou si des particules blanches restent collées au fond de la cartouche ou sur les parois, lui donnant un aspect givré.
2. Fixation de l'aiguille sur le stylo.
Essuyer le joint en caoutchouc avec de l'alcool. Retirer la languette en papier du capuchon de l'aiguille. Visser à fond dans le sens des aiguilles d'une montre l'aiguille munie de son capuchon sur le stylo. Tenir le stylo, l'aiguille dirigée vers le haut et ôter le capuchon extérieur et le cache de l'aiguille.
3. Réglage du stylo (vérification du débit d'insuline).
(a) La flèche doit apparaître dans la fenêtre de lecture. Si la flèche n'est pas affichée, tourner la bague de dosage dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à l'affichage de la flèche et jusqu'à ce que vous détectiez un cran d'arrêt, ou que l'alignement soit visible à l'oeil.
(b) Tirer la bague de dosage (dans le sens de la flèche) jusqu'à ce que le chiffre "0" apparaisse dans la fenêtre de lecture. Une dose ne peut être réglée tant que la bague de dosage n'est pas tirée.
(c) Tourner la bague de dosage dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à l'affichage du chiffre "2".
(d) Tenir le stylo verticalement, l'aiguille dirigée vers le haut, et donner de petites tapes sur le côté du stylo pour que toutes les bulles présentes remontent à la surface. Presser le bouton d'injection jusqu'à ce qu'un déclic audible se produise. Une petite goutte d'insuline doit se former à l'extrémité de l'aiguille. Si la goutte d'insuline n'apparaît pas, répéter les étapes ci-dessus.
(e) Régler toujours le stylo (vérification du débit d'insuline) avant chaque injection. Une erreur de réglage du stylo peut se traduire par une dose inexacte.
4. Réglage de la dose.
(a) Tourner la bague de dosage dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que la flèche apparaisse dans la fenêtre de lecture et jusqu'à ce que vous détectiez un cran d'arrêt.
(b) Tirer la bague de dosage (dans le sens de la flèche) jusqu'à ce que le chiffre "0" apparaisse dans la fenêtre de lecture. Une dose ne peut être réglée tant que la bague de dosage n'est pas tirée.
(c) Tourner la bague de dosage dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que la dose désirée apparaisse dans la fenêtre de lecture. Si vous avez sélectionné une dose trop élevée, tournez la bague de dosage vers l'arrière (dans le sens contraire des aiguilles d'une montre) jusqu'à ce que la dose correcte soit affichée. Une dose supérieure au nombre d'unités restant dans la cartouche ne peut être sélectionnée.
b) Injection d'une dose :
1. Se laver les mains.
2. Choisir un site d'injection.
3. Nettoyer la peau selon les instructions.
4. Retirer le capuchon de l'aiguille.
5. Stabiliser la peau en étirant ou en pinçant une zone de peau assez large. Piquer selon les instructions.
6. Appuyer sur le bouton d'injection avec le pouce jusqu'à ce que se produise un déclic audible ou perceptible ; attendre 5 secondes.
7. Retirer l'aiguille et appliquer une pression doucement sur le point d'injection pendant quelques secondes. Ne pas frotter la peau.
8. Une fois l'injection terminée, utiliser le capuchon de l'aiguille pour la dévisser. Retirer l'aiguille du stylo. Cette opération permet de maintenir la stérilité et empêche les fuites. Elle empêche également tout retour d'air et le colmatage de l'aiguille. Ne pas réutiliser l'aiguille. Jeter l'aiguille dans un récipient approprié. Aiguilles et stylos ne doivent pas être partagés.
Le stylo prérempli peut être utilisé jusqu'à ce qu'il soit vide. Débarrassez-vous de votre stylo proprement ou recyclez-le.
9. Replacer le capuchon sur le stylo.
10. Varier les points d'injection afin que le même point ne soit pas utilisé plus d'une fois par mois environ.
11. Le bouton d'injection doit être poussé à fond avant de réutiliser le stylo.

Contre indications

- Hypersensibilité à l'insuline lispro ou à l'un de ses composants.
- Hypoglycémie.
- Ne jamais administrer Humalog Mix25 par voie intraveineuse.

Effets indésirables Humalog Mix 25 Pen

- L'hypoglycémie est l'effet indésirable le plus fréquent lors du traitement insulinique chez le patient diabétique. L'hypoglycémie sévère peut entraîner la perte de connaissance allant, dans des cas extrêmes, jusqu'à la mort. L'hypoglycémie pouvant résulter à la fois d'un excès d'insuline et d'autres facteurs tels que l'apport alimentaire et la dépense énergétique, aucune fréquence de survenue des hypoglycémies ne peut être présentée.
- L'allergie locale est fréquente (1/100 à < 1/10). Une rougeur, un oedème et des démangeaisons peuvent survenir au point d'injection. Cette réaction, habituellement, disparaît en quelques jours voire quelques semaines. Dans certains cas, cette réaction peut être liée à des facteurs autres que l'insuline, tels que des produits irritants contenus dans le désinfectant cutané ou une mauvaise technique d'injection. L'allergie générale, qui est rare (1/10000 à < 1/1000) mais potentiellement plus grave, correspond à une généralisation de l'allergie à l'insuline. Elle peut entraîner une éruption généralisée sur tout le corps, une dyspnée, une respiration sifflante, une baisse de la pression artérielle, une accélération du pouls ou une transpiration. Les cas sévères d'allergie généralisée peuvent menacer le pronostic vital.
- Une lipodystrophie au site d'injection apparaît peu fréquemment (1/1000 à < 1/100).



publicité