publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

IMOSSELDUO

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 29.10.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Lopéramide, Siméticone
laboratoire: Mcneil

Comprimé à croquer
Boîte de 6
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des diarrhées aiguës de l'adulte et de l'adolescent de plus de 12 ans avec gêne abdominale liée à la présence de gaz : ballonnements, douleurs spasmodiques ou flatulence.

Posologie IMOSSELDUO Comprimé à croquer Boîte de 6

RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT DE PLUS DE 12 ANS.
- Adultes de plus de 18 ans :
Croquer d'abord 2 comprimés, puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et 2 jours de traitement.
- Adolescents de 12 à 18 ans :
Croquer d'abord 1 comprimé, puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et 2 jours de traitement.
- Sujets âgés :
Aucun ajustement posologique n'est nécessaire.
- Insuffisance rénale :
Aucun ajustement posologique n'est nécessaire.
- Insuffisance hépatique sévère :
Bien qu'il n'existe pas de données pharmacocinétiques chez les patients insuffisants hépatiques, l'utilisation de ce médicament doit se faire avec précaution et seulement sur prescription médicale du fait de la diminution de l'effet de premier passage (rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Enfant :
Ce médicament ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 12 ans.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :
- Hypersensibilité (allergie) connue à l'un des composants de ce médicament ;
- Enfants de moins de 12 ans ;
- Dysenteries aiguës caractérisées par la présence de sang dans les selles ou de fièvre importante ;
- Rectocolite hémorragique aiguë ;
- Colite pseudomembraneuse associée aux antibiotiques à large spectre ;
- Entérocolite bactérienne due à des bactéries invasives telles que Salmonella, Shigella et Campylobacter ;
- En raison de la présence de sorbitol et de saccharose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
- D'une manière générale, ce médicament ne doit pas être utilisé lorsqu'une inhibition du péristaltisme doit être évitée du fait du risque possible de séquelles importantes incluant iléus, mégacôlon et syndrome colectasique. En cas d'apparition de constipation, de subiléus et/ou de distension abdominale, l'administration de ce médicament doit être interrompue rapidement.
DECONSEILLE :
De faibles quantités de lopéramide peuvent être retrouvées dans le lait maternel. En conséquence, l'utilisation de ce médicament pendant l'allaitement est déconseillée.

Effets indésirables Imosselduo

DONNEES ISSUES DES ESSAIS CLINIQUES (uniquement les événements indésirables fréquents, rapportés pour le chlorhydrate de lopéramide avec de la siméthicone) :
- Troubles gastro-intestinaux : Nausée.
- Organes des sens : Altération du goût.
EXPERIENCE POST-MARKETING (rapportée pour le lopéramide avec la siméthicone ou le lopéramide seul) :
Les expériences indésirables suivantes ont été classées en fonction de leur fréquence en utilisant la convention suivante.
. Très fréquent (> 1/10).
. Fréquent (> 1/100, < 1/10).
. Peu fréquent (> 1/1000, < 1/100).
. Rare (> 1/10000, < 1/1000).
. Très rare (< 1/10000).
- Peau et tissus sous-cutanés :
. Très rare : rashs cutanés, prurits et urticaires.
. Très rare (pour le lopéramide) : angioedème.
- Etat général :
Très rare (pour le lopéramide) : réactions allergiques et dans certains cas, réactions d'hypersensibilité sévère incluant choc anaphylactique et réactions anaphylactoïdes.
- Troubles gastro-intestinaux :
. Très rare : douleur abdominale, nausée, constipation, flatulence, vomissement et dyspepsie.
. Très rare (pour le lopéramide) : distension abdominale et iléus et mégacôlon incluant le syndrome colectasique (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Appareil génito-urinaire :
Très rare (pour le lopéramide) : rétention urinaire.
- Système nerveux central et périphérique :
Très rare (pour le lopéramide) : vertige.
- Organe des sens :
Très rare : altération du goût.
- Psychiatrie :
Très rare : somnolence.

Imosselduo existe aussi sous ces formes

Imosselduo



publicité