publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

INSTILLAGEL 230 mg/5,75 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Lidocaïne, Chlorhexidine
laboratoire: Farco Pharma

Gel urétral
Boîte de 10 Seringues préremplies de 11 ml
Toutes les formes

Indication

Anesthésie locale de contact avant exploration en urologie (urétroscopies, cystoscopies, dilatations urétrales, cathéterismes).

Posologie INSTILLAGEL 230 mg/5,75 mg Gel urétral Boîte de 10 Seringues préremplies de 11 ml

Après désinfection du méat urinaire avec un antiseptique doux cationique ( voir Incompatibilité) , instiller le contenu de la seringue dans l'urètre, appliquer ensuite une pince molle au niveau du sillon balano-prépucial, pendant quelques minutes. L'anesthésie est obtenue au bout de 5 minutes environ.

Chez l'homme, la dose unitaire peut se révéler insuffisante et devra être, si besoin, complétée jusqu'à 20 ml de gel en plus.

Il est recommandé d'utiliser cet anesthésique dès la première manoeuvre, afin d'éviter un passage sanguin trop important de la lidocaïne à travers une muqueuse éraillée par des tentatives infructueuses.

En cas d'utilisation chez l'enfant, la quantité de gel administrée sera fonction du poids et de l'âge de l'enfant. En pratique, des doses de 2 à 4 ml, éventuellement associées à une lubrification de la sonde avec le gel, ont été utilisées. Une dose de gel de 0,225 ml/kg ne doit pas être dépassée.

Contre indications

· Réactions allergiques aux anesthésiques locaux à liaison amide ou à la chlorhexidine (qui est un dérivé des biguanides) ou à l'un des autres constituants du produit.

· Sujets porphyriques.

· Epilepsie non contrôlée.

Effets indésirables Instillagel

Liés à la lidocaïne

Les réactions toxiques (exceptionnelles avec les formes utilisées par voie locale), peuvent apparaître dans deux conditions: soit immédiatement par surdosage relatif, dû à un passage intraveineux accidentel, soit plus tardivement par surdosage vrai, dû à l'utilisation d'une trop grande quantité d'anesthésique.

On pourrait observer:

· sur le plan du système nerveux central:

o nervosité, agitation, bâillements, tremblements, appréhension, nystagmus, logorrhées, céphalées, nausées, bourdonnements d'oreilles.

o Ces signes d'appel nécessitent une surveillance attentive à l'affût d'une éventuelle aggravation: convulsions puis dépression du système nerveux central.

o sur le plan respiratoire: tachypnée puis dyspnée.

o sur le plan cardio-vasculaire: tachycardie, hypertension, susceptibles d'être suivies de signes dépressifs, hypotension, bradycardie précédant l'arrêt cardiaque.

Liés à la présence de chlorhexidine

Quelques rares cas d'idiosyncrasie ont été observés avec la chlorhexidine.

Possibilité d'eczéma allergique de contact.



publicité