publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

IODOHIPPURATE DE SODIUM MLK 18,5 MBq/ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 27.06.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Sodium iodohippurate, Sodium iodohippurate
laboratoire: Mallinckrodt France

Solution injectable
Flacon de 10 ml
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Mesure du débit plasmatique rénal, effectif ou apparent.
(Pour la scintigraphie, il est fortement recommandé d'utiliser d'autres produits radiopharmaceutiques permettant d'obtenir des images au prix d'une moindre irradiation).

Posologie IODOHIPPURATE DE SODIUM MLK 18,5 MBq/ml Solution injectable Flacon de 10 ml

La solution injectable d'iodohippurate [131I] de sodium est administrée par voie intraveineuse. L'activité à administrer pour la mesure, par comptage de prélèvements sanguins, du débit plasmatique rénal effectif ou apparent est de 0,5 à 2 MBq.
Les préparations d'iodohippurate [131I] de sodium contenant généralement de l'iode libre, il est nécessaire au préalable d'inhiber la captation thyroïdienne de l'iode.

Contre indications

- L'iodohippurate [131I] de sodium est contre-indiqué chez l'enfant et la femme enceinte.
- Allaitement : avant d'administrer un produit radiopharmaceutique à une femme souhaitant poursuivre l'allaitement maternel, il convient d'estimer si cet examen peut être différé jusqu'à la fin de l'allaitement. Sinon, il convient de tenir compte de l'activité susceptible de passer dans le lait maternel pour choisir le médicament radiopharmaceutique le plus approprié. Si l'administration d'iodohippurate [131I] de sodium est indispensable, l'allaitement doit être suspendu pendant au moins 12 heures après l'injection et le lait produit pendant cette période doit être éliminé. L'allaitement peut être repris lorsque la dose de radiation pour l'enfant est inférieure à 1 mSv.

Effets indésirables Iodohippurate de Sodium Mlk

Des réactions mineures telles qu'une hypotension artérielle transitoire, des sueurs ou des nausées et, dans certains cas, des réactions sévères de type anaphylactique ont été observées à la suite de l'administration intraveineuse d'iodohippurate [131I] de sodium.
Pour chaque patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice attendu. L'activité administrée doit correspondre à la plus faible dose de radiations possible compatible avec l'obtention de l'information diagnostique escomptée.
L'exposition aux radiations ionisantes peut théoriquement induire des cancers et/ou des anomalies héréditaires. Dans le cas d'examens de médecine nucléaire à visée diagnostique, il est généralement considéré que la fréquence de ces risques est négligeables du fait des faibles doses de radiations délivrées.
La plupart des examens diagnostiques de médecine nucléaire délivrent une dose efficace (E) inférieure à 20 mSv. Des doses plus élevées peuvent être justifiées médicalement dans certains cas.

Iodohippurate de Sodium Mlk existe aussi sous ces formes

Iodohippurate de Sodium Mlk



publicité