publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

IONOVEN

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Acétate de sodium, Chlorure de sodium, Chlorure de potassium (E508), Chlorure de magnésium
laboratoire: Fresenius Kabi France

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 10 Poches (polyoléfine) de 1000 ml
Toutes les formes

Indication

Ionoven solution pour perfusion est indiqué dans les situations suivantes :

· déshydratation à prédominance extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules, etc.)

· hypovolémie quelle qu'en soit la cause (chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires)

· acidose métabolique légère

Posologie IONOVEN Solution injectable pour perfusion IV Boîte de 10 Poches (polyoléfine) de 1000 ml

Perfusion par voie intraveineuse.

La dose et le débit d'administration dépend de l'âge, du poids, des paramètres cliniques et biologiques du patient (y compris l'équilibre acido-basique) et des traitements concomitants.

Posologie recommandée :

La dose journalière maximale correspond aux besoins hydriques et électrolytiques du patient. Pour restaurer temporairement le volume sanguin, il est nécessaire d'utiliser une quantité équivalant à 3 à 5 fois le volume de sang perdu.

Les posologies usuelles recommandées sont les suivantes :

Adultes, personnes âgées et adolescents (de 12 ans et plus) : 500 ml à 3 litres/24 heures.

Pour les nourrissons et les enfants (de 28 jours à 11 ans) : 20 ml/kg à 100 ml/kg/24 heures.

Débit d'administration :

En dehors des pertes hydriques aiguës, le débit de perfusion usuel en traitement continu est de 40 ml/kg/24 heures chez l'adulte.

Chez l'enfant, le débit de perfusion est en moyenne de 5 ml/kg/heure, mais varie selon l'âge : 6-8 ml/kg/h pour les nourrissons, 4-6 ml/kg/h pour les jeunes enfants, et 2-4 ml/kg/h pour les enfants d'âge scolaire.

Contre indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :

· Surcharge hydrique (hyperhydratation), en particulier en cas d'oedème pulmonaire et d'insuffisance cardiaque congestive

· Insuffisance rénale sévère

· Alcalose métabolique

· Hyperkaliémie

Effets indésirables Ionoven

Les effets indésirables sont divisés en : très fréquents (≥ 1/10), fréquents (≥ 1/100, < 1/10), peu fréquents (≥ 1/1 000, < 1/100), rares (≥ 1/10 000, < 1/1 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Pour des produits similaires, les effets indésirables suivants ont été décrits :

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Lors de l'administration de solutions d'électrolytes, les effets indésirables suivants ont été rapportés :

· Hyperhydratation et insuffisance cardiaque chez les patients atteints de troubles cardiaques ou d'oedème pulmonaire (très fréquent)

· Œdème dû à une surcharge hydrique/sodée (fréquence indéterminée)

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Des effets indésirables peuvent être associés à la technique d'administration elle-même, comprenant : réponse fébrile, infection au niveau du site d'injection, douleur ou réaction locale, irritation veineuse, thrombose veineuse ou phlébite s'étendant à partir du site d'injection et extravasation.

Investigations

À hautes doses, les effets de la dilution peuvent fréquemment conduire à une dilution similaire des composants du sang, par exemple des facteurs de coagulation et des autres protéines plasmatiques, et à une baisse de l'hématocrite.

Des effets indésirables peuvent être associés au médicament ajouté à la solution ; la nature de l'additif détermine la probabilité d'apparition d'autres effets indésirables.

En cas d'effet(s) indésirable(s), la perfusion doit être arrêtée.



publicité