publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

JOSIR LP 0,4 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Urologie néphrologie
principes actifs: Tamsulosine
laboratoire: Boehringer Ingelheim

Gélule de microgranules à libération prolongée
Boîte de 30
Toutes les formes
9,49€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 10,31 €

Indication

Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Posologie JOSIR LP 0,4 mg Gélule de microgranules à libération prolongée Boîte de 30

Une gélule par jour, à heure fixe, de préférence à la fin d'un petit-déjeuner consistant (ou à défaut à la fin d'un autre repas).
La gélule doit être avalée avec un verre d'eau sans être croquée ni mâchée.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce produit ne doit pas être administré dans les situations suivantes :
. hypersensibilité connue au chlorhydrate de tamsulosine ou à l'un des composants ;
. antécédents d'hypotension orthostatique ;
. antécédents d'angio-oedème avec la tamsulosine ;
. insuffisance hépatique sévère (classe C de la classification de CHILD-PUGH qui implique la présence simultanée et d'expression marquée, d'au moins quatre des cinq signes suivants : encéphalopathie, ascite, hyperbilirubinémie, hypo-albuminémie, allongement du temps de prothrombine ; elle indique un risque opératoire élevé lors du traitement chirurgical de l'hypertension portale).
- L'indication thérapeutique ne concerne pas la femme.
DECONSEILLE :
- Ce médicament est généralement déconseillé en cas d'antécédent de syncope mictionnelle ainsi qu'en association avec les autres alpha1 bloquants (voir interactions).
- La prudence s'impose chez l'insuffisant rénal sévère.

Effets indésirables Josir LP

Les effets indésirables sont classés par fréquence comme suit : Très fréquent (> = 1/10) ; fréquent (> = 1/100 à < 1/10) ; peu fréquent (> = 1/1000 à < 1/100) ; rare (> = 1/10000 à < 1/1000) ; très rare (> = 1/10000), non connue (ne peut être estimée d'après les données disponibles).
Les effets indésirables observés sont repris dans le tableau suivant :
Classification MedDRA.
- Affections du système nerveux :
. Fréquents > = 1/100 < 1/10 : Etourdissements (1,3%).
. Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Céphalées.
. Rares > = 1/10000 < 1/1000 : Syncope.
- Affections cardiaques :
Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Palpitations.
- Affections vasculaires :
Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Hypotension orthostatique.
- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales :
Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Rhinites. Congestions nasales.
- Affections gastro-intestinales :
Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Constipation, diarrhée, nausées, vomissement.
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
. Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Rash, prurit, urticaire.
. Rares > = 1/10000 < 1/1000 : Angioedème.
- Affections des organes de reproduction et du sein :
. Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Ejaculation anormale.
. Très rares, y compris cas isolés < 1/10000 : Priapisme.
- Troubles généraux et anomalies du site d'administration :
Peu fréquents > = 1/1000 < 1/100 : Asthénie.
- Expérience après commercialisation :
Au cours d'interventions chirurgicales de la cataracte, des cas de pupille étroite, connue sous le nom de syndrome de l'iris flasque per-opératoire (SIFP), ont été associés à la tamsulosine (voir également la rubrique mises en garde et précautions d'emploi).



publicité