publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

KARDEGIC 500 mg/5 mL

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Hémostase et sang
principes actifs: Acétylsalicylate de DL-lysine
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Poudre pour solution injectable
Boîte de 20 Flacons de 1 g de poudre
Toutes les formes

Indication

Syndromes coronariens aigus (angor instable, infarctus sans onde Q) et à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde, notamment lorsque la voie orale ne peut être utilisée.

Posologie KARDEGIC 500 mg/5 mL Poudre pour solution injectable Boîte de 20 Flacons de 1 g de poudre

Réservé à l'adulte. Voie intraveineuse
Posologie :
Une injection unique d'une dose de 250 mg ou de 500 mg (soit un 1/2 flacon ou un flacon entier) le plus rapidement possible après le début des symptômes, en dose de charge.
Le relais sera assuré par l'aspirine par voie orale.
Mode d'administration :
Dissoudre extemporanément le contenu du flacon avec 5 ml d'eau pour préparation injectable.
L'administration est effectuée par voie intraveineuse directe en 1 à 3 minutes.
Ce médicament peut-être injecté dans une tubulure contenant une solution de chlorure de sodium, de glucose ou de sorbitol.
Il est recommandé d'éviter de mélanger dans la même seringue ce médicament avec d'autres spécialités injectables.
Ce médicament ne sera administré que sur prescription médicale.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament ne doit jamais être prescrit dans les situations suivantes :
- Antécédents d'hypersensibilité aux salicylés et aux substances d'activité proche, notamment anti-inflammatoires non stéroïdiens (bronchospasme, réaction anaphylactique).
- La survenue d'une crise d'asthme, chez certains sujets, peut être liée à une allergie aux anti-inflammatoires non stéroïdiens ou à l'aspirine. Dans ce cas, ce médicament est contre-indiqué.
- Ulcère gastroduodénal en évolution.
- Toute maladie hémorragique constitutionnelle ou acquise,
- Ce médicament, lorsqu'il est administré à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires (> = 500 mg par jour et par prise), est contre-indiqué à partir du sixième mois de la grossesse : à partir du 6ème mois de la grossesse, l'aspirine à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires (> = 500 mg par jour et par prise), comme tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines, peut exposer le foetus à une toxicité cardiopulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel et hypertension pulmonaire, un dysfonctionnement rénal pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale avec oligohydramnios ; la mère et l'enfant, en fin de grossesse, à un allongement du temps de saignement. Cet effet anti-agrégant peut se manifester même à très faibles doses. En conséquence, à partir du 6ème mois de la grossesse, en dehors d'utilisations cardiologiques ou obstétricales extrêmement limitées, et qui justifient une surveillance spécialisée, tout médicament à base d'aspirine est CONTRE-lNDlQUE à partir du 6ème mois.
- En cas d'association au méthotrexate si celui-ci est utilisé à des doses supérieures à 15 mg/semaine (voir interactions),
- En cas d'association aux anticoagulants oraux (pour les salicylés à fortes doses > = 3 g/j chez l'adulte) (voir interactions).
DECONSEILLE :
Ce médicament est généralement déconseillé dans les situations suivantes :
- en cas de goutte,
- dans les métrorragies et/ou ménorragies, car l'aspirine risque d'augmenter l'importance et la durée des règles,
- pendant l'allaitement : l'aspirine passant dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé.
- en cas d'association aux médicaments suivants :
. les anticoagulants oraux,
. les héparines (voie parentérale),
. la ticlopidine,
. les uricosuriques (benzbromarone, probénécide),
. les autres AINS si l'aspirine est prescrite à forte dose (> 3 g/jour).

Effets indésirables Kardegic

- Effets sur le système nerveux central : bourdonnements d'oreille, sensation de baisse de l'acuité auditive, céphalées, qui sont habituellement la marque d'un surdosage.
- Effets gastro-intestinaux : ulcères gastriques, hémorragies digestives patentes (hématémèse, melaena...) ou occultes, responsables d'une anémie ferriprive.
- Effets hématologiques : syndromes hémorragiques (épistaxis, gingivorragies, purpura...) avec augmentation du temps de saignement. Cette action persiste 4 à 8 jours après l'arrêt de l'aspirine. Elle peut créer un risque hémorragique en cas d'intervention chirurgicale.
- Réaction d'hypersensibilité : accidents de sensibilisation (urticaire, asthme, oedème de Quincke, accident anaphylactique).
- Autres : douleurs abdominales.
- Effets liés à la voie d'administration : possibilité de douleur au point d'injection et de réactions locales.



publicité