publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
12/04/2016

KETOPROFENE ARROW 150 mg comprimé sécable boîte de 20

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.03.2013

Médicament générique du Profemigr
Classe thérapeutique: Anti-inflammatoires
principes actifs: Kétoprofène
laboratoire: Arrow Generiques

Comprimé sécable
Toutes les formes
5,27€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,09 €
Tous les génériques

Indication

Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.

Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:

·         traitement symptomatique au long cours:

o        des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),

o        de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.

·         traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës:

o        des rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,

o        arthrites microcristallines,

o        arthroses,

o        lombalgies,

o        radiculalgies,

o        affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.

·         traitement de la crise de migraine avec ou sans aura.

Posologie KETOPROFENE ARROW 150 mg comprimé sécable boîte de 20

Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.

Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:

·         traitement symptomatique au long cours:

o        des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),

o        de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.

·         traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës:

o        des rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,

o        arthrites microcristallines,

o        arthroses,

o        lombalgies,

o        radiculalgies,

o        affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.

·         traitement de la crise de migraine avec ou sans aura.

Contre indications

·         Au-delà de 24 semaines d'aménorrhée (5 mois de grossesse révolus) (voir rubrique Grossesse et allaitement),

·         hypersensibilité au kétoprofène ou à l'un des excipients du produit,

·         antécédent d'asthme déclenché par la prise de kétoprofène ou de substances d'activité proche telles que les autres AINS, l'aspirine,

·         hémorragie gastro-intestinale, hémorragie cérébro-vasculaire ou autre hémorragie en évolution,

·         ulcère gastrique ou intestinal en évolution,

·         insuffisance hépatique sévère,

·         insuffisance rénale sévère,

·         insuffisance cardiaque sévère non contrôlée.

·    antécédents d’hémorragie ou de perforation digestive au cours d’un précédent traitement par AINS.

·    ulcère peptique évolutif, antécédents d’ulcère peptique ou d’hémorragie récurrente (2 épisodes distincts ou plus d’hémorragie ou d’ulcération objectivés).

Effets indésirables Ketoprofene Arrow

Des études cliniques et des données épidémiologiques suggèrent que l’utilisation de certains AINS (surtout lorsqu’ils sont utilisés à doses élevées et sur une longue durée) peut être associée à une légère augmentation du risque d’évènement thrombotique artériel (par exemple, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral).

 

Les effets indésirables les plus fréquemment observés sont de nature gastro-intestinale. Des ulcères peptiques, perforation ou hémorragies gastro-intestinales, parfois fatales, peuvent survenir, en particulier chez le sujet âgé.

 

Des nausées, vomissements, diarrhées, flatulences, constipation, dyspepsie, stomatite ulcérative, douleur abdominale, melæna, hématémèse, exacerbation d’une recto-colite ou d’une maladie de Crohn ont été rapportés à la suite de l’administration d’AINS. Moins fréquemment, des gastrites ont été observées.

 

Oedème, hypertension et insuffisance cardiaque ont été rapportés en association au traitement par AINS. Très rarement, des réactions bulleuses (syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell) ont été observées.

Effets gastro-intestinaux

Ont été rapportés des troubles gastro-intestinaux à type de nausées, vomissements, diarrhée, constipation, gêne gastro-intestinale et douleurs gastriques, gastrites, stomatites, plus rarement colites. A la dose de 200 mg par jour, le kétoprofène par voie orale provoque une augmentation des pertes de sang digestives occultes: celles-ci sont d'autant plus fréquentes que la posologie utilisée est élevée.

Les effets indésirables les plus graves sont l'ulcère gastro-duodénal, l'hémorragie digestive et les perforations intestinales.

Réactions d'hypersensibilité

·         très rares cas d'oedème de Quincke et de choc anaphylactique;

·         dermatologiques: éruption, rash, prurit, urticaire, aggravation d'urticaire chronique,

·         respiratoires: possibilité de survenue de crise d'asthme ou de bronchospasme, en particulier chez les sujets allergiques à l'aspirine et aux autres AINS.

Troubles neuro-psychiques

·         peuvent être observés céphalées, vertige, somnolence, exceptionnellement, convulsions et troubles de l'humeur.

Réactions cutanées

·         photosensibilité, alopécie et exceptionnellement, dermatoses bulleuses (Stevens-Johnson et syndrome de Lyell).

Troubles oculaires

·         flou visuel.

Troubles auditifs

·         acouphènes.

Troubles rénaux

·         Rétention hydrosodée avec possibilité d'oedèmes, hyperkaliémie (voir  rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

·         Insuffisance rénale aiguë (IRA) fonctionnelle chez les patients présentant des facteurs de risque (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

·         Atteintes rénales organiques pouvant se traduire par une IRA: des cas isolés de néphrite interstitielle, de nécrose tubulaire aiguë, de syndrome néphrotique, de nécrose papillaire ont été rapportés.

Troubles hématologiques

·         thrombocytopénie, anémie due à une hémorragie chronique, rares cas de leucopénie avec possibilité d'agranulocytose.

Troubles hépatiques

·         augmentation du taux des transaminases, exceptionnels cas d'hépatite.

Troubles cardiaques

·         oedème, hypertension, aggravation d'insuffisance cardiaque.



publicité