publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

KINUREA-H 36,2 mg/5,4 mg/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Quinine chlorhydrate, Urée
laboratoire: Alept

Solution injectable
Boîte de 50 Ampoules de 5 ml
Toutes les formes

Indication

Sclérose des hémorroïdes.

Fissures anales.

Posologie KINUREA-H 36,2 mg/5,4 mg/mL Solution injectable Boîte de 50 Ampoules de 5 ml

Injection extravasculaire (jamais intraveineuse).

Il est souhaitable d'administrer une dose test minime avant de pratiquer l'injection.

Hémorroïdes: injections sous-muqueuses, de 1 à 5 ml, au rythme de 1 ou 2 par séance, espacées de 8 à 15 jours. 4 à 6 injections sont en général nécessaires.

L'injection doit être faite suivant la technique de Bensaude (la description de cette technique est adressée sur demande), en infiltrant la zone sous-muqueuse de la région sous-hémorroïdaire en des points très spéciaux.

Fissures anales: 1 à 2 injections sous-fissuraires de 2 ou 3 gouttes de produit au maximum, après anesthésie locale obligatoire par une infiltration anesthésiante de 6 à 8 ml de lidocaine à 1 %.

Contre indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants:

· Celle de la sclérose en général:

o très grosses veines et veines difficiles à atteindre,

o affections fébriles, phlébites,

o injection intra-artérielle

· Troubles de la conduction intra-ventriculaire,

· Hypersensibilité à l'un des composants, en particulier à la quinine (médicaments ou boissons toniques en contenant).

Ce médicament est généralement déconseillé en association avec ( voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions ):

· la méfloquine.

Effets indésirables Kinurea-H

· Réaction douloureuse locale au point d'injection,

· Exceptionnellement, des accidents hémolytiques aigus compliqués d'insuffisance rénale ont été rapportés,

· En raison de la présence de quinine, réactions d'hypersensibilité pouvant se manifester par:

o réactions cutanées: éruption érythémateuse, purpura, photo-allergie, voire quelques rares cas de réactions anaphylactiques,

o réactions hématologiques: thrompénies, quelques rares cas de microangiopathie thrombotique et d'exceptionnelles pancytopénie,

o réactions hépatiques: quelques rares cas d'hépatites granulomateuses ont été rapportés,

o cinchonisme: bourdonnement d'oreille, hypoacousie, vertiges, trouble de la vision.



publicité