publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LANSOPRAZOLE ISOMED 15 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.01.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Lansoprazole
laboratoire: Plus Pharmacie

Gélule gastrorésistante
Boîte de 30
Toutes les formes
8,53€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,35 €
Tous les génériques

Indication

· Traitement prophylactique prolongé de l'oesophagite par reflux gastro-oesophagien,

· Traitement prophylactique de l'ulcère gastrique et duodénal induits par les AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS,

Le dosage  à 15 mg doit être utilisé dans les indications précédentes.

· Traitement de l'oesophagite par reflux gastro-oesophagien,

· Traitement des ulcères duodénaux et gastriques,

· Eradication de Helicobacter pylori en association à une antibiothérapie appropriée et prévention des récidives des ulcères gastro-intestinaux chez les patients présentant des ulcères associés à une infection par H. pylori,

· Syndrome de Zollinger-Ellison,

· Traitement de l'ulcère gastro-duodénal bénin associé aux AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS

· A quelques exceptions près, la dose de 30 mg doit être utilisée dans les indications précédentes (voir rubrique Posologie et mode d'administration et insuffisance hépatique)

Posologie LANSOPRAZOLE ISOMED 15 mg Gélule gastrorésistante Boîte de 30

· Traitement prophylactique de l'oesophagite par reflux :

15 mg une fois par jour. La dose peut être augmentée jusqu'à 30 mg par jour si nécessaire.

· Traitement prophylactique de l'ulcère gastrique et duodénal induits par les AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS :

15 mg une fois par jour. En cas d'échec du traitement, la dose de 30 mg une fois par jour doit être utilisée.

· Reflux gastro-oesophagien symptomatique :

La posologie recommandée est de 15 mg ou 30 mg une fois par jour. Les symptômes sont rapidement soulagés. Un ajustement individuel de la posologie doit être envisagé. Si les symptômes persistent à la dose journalière de 30 mg dans les 4 semaines qui suivent le début du traitement, d'autres examens sont recommandés.

La présentation à 15 mg doit être utilisée dans les indications précédentes.

· Traitement de l'ulcère duodénal :

La posologie recommandée est de 30 mg une fois par jour pendant 2 semaines. Chez les patients dont la guérison n'est pas complète après ce délai, le traitement devra être poursuivi pendant encore deux semaines supplémentaires à la même posologie.

· Traitement de l'ulcère gastrique :

La posologie recommandée est de 30 mg une fois par jour pendant 4 semaines. L'ulcère guérit généralement au cours de ces 4 semaines, cependant chez les patients dont la guérison n'est pas complète après ce délai, le traitement devra être poursuivi pendant encore 4 semaines supplémentaires à la même posologie.

· Traitement de l'oesophagite par reflux gastro-oesophagien :

La posologie recommandée est de 30 mg de lansoprazole une fois par jour pendant 4 semaines. Chez les patients dont la guérison n'est pas complète après ce délai, le traitement pourra être poursuivi à la même posologie pendant 4 semaines supplémentaires.

· Eradication de Helicobacter pylori :

30 mg de lansoprazole 2 fois par jour pendant une semaine en association avec l'une des trois associations suivantes:

a)         amoxicilline 1 g deux fois par jour + clarithromycine 500 mg deux fois par jour,

b)         clarithromycine 250 mg deux fois par jour + metronidazole 400-500 mg deux fois par jour,

c)         amoxicilline 1 g deux fois par jour + metronidazole 400-500 mg deux fois par jour.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

· Syndrome de Zollinger-Ellison :

La dose initiale recommandée est de 60 mg une fois par jour. La posologie sera ajustée individuellement et le traitement poursuivi aussi longtemps que nécessaire. Des posologies quotidiennes pouvant atteindre 180 mg ont été administrées. Si la posologie requise dépasse 120 mg, elle devra être administrée en deux prises.

· Ulcère gastro-duodénal bénin induit par les AINS :

30 mg une fois par jour pendant quatre semaines. Chez les patients dont la guérison n'est pas complète après ce délai, le traitement peut être poursuivi pendant encore quatre semaines supplémentaires. Chez les patients à risque ou présentant des ulcères difficiles à guérir, une cure prolongée et/ou une dose plus forte peuvent être envisagées.

· Reflux gastro-oesophagien symptomatique :

La dose recommandée est de 15 mg ou 30 mg une fois par jour. Les symptômes sont rapidement soulagés. Un ajustement individuel de la posologie doit être envisagé. Si les symptômes persistent après 4 semaines à la dose journalière de 30 mg, d'autres examens sont recommandés.

La présentation à 30 mg doit être utilisée dans les indications ci-dessus.

· Insuffisance hépatique ou rénale :

Il est inutile d'ajuster la posologie en cas d'insuffisance rénale. Cependant, la posologie usuelle de 30 mg par jour ne doit pas être dépassée. La prudence est recommandée lors de l'administration de lansoprazole chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée. Chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère, la posologie ne doit pas excéder 30 mg par jour. Chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée, la posologie doit être limitée à 15 mg par jour. En raison de l'absence de données cliniques chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère, il est recommandé de ne pas administrer de lansoprazole dans cette population (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

· Enfants :

Etant donné que l'efficacité et la sécurité d'emploi du lansoprazole n'ont pas été établies chez l'enfant, son utilisation n'est pas recommandée dans cette population.

· Personnes âgées :

En raison d'une élimination du lansoprazole ralentie chez les patients âgés, il peut s'avérer nécessaire d'administrer le traitement à des posologies de 15-30 mg ajustées en fonction des besoins individuels. Cependant, la posologie quotidienne de 30 mg ne doit pas être dépassée chez les patients âgés.

Les gélules doivent être avalées sans les croquer, avec du liquide. On peut les vider, mais il ne faut ni mâcher ni écraser leur contenu. La prise concomitante de nourriture ralentit et réduit l'a bsorption du lansoprazole. Ce médicament est plus efficace lorsqu'il est pris à jeun.

Contre indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients.

Les inhibiteurs de la pompe à protons (comme le lansoprazole) ne doivent pas être administrés en même temps que l'atazanavir en raison d'un risque d'échec thérapeutique dû à la baisse des concentrations d'atazanavir (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Lansoprazole Isomed

Les effets indésirables suivants ont été observés durant le traitement par le lansoprazole, aux fréquences suivantes : fréquent (>1/100, <1/10), peu fréquent (>1/1000, <1/100), rare (>1/10 000, <1/1000), très rare (<1/10 000) y compris cas isolés.

Fréquent (>1/100, <1/10)

Peu fréquent (>1/1 000, <1/100)

Rare (>1/10,000, <1/1 000)

Très rare (<1/10000) y compris cas isolés

Troubles gastro-intestinaux

Vomissements, nausées, diarrhée, gastralgie, constipation, flatulences et dyspepsie.

Sécheresse de la bouche ou de la gorge et anorexie.

Pancréatite, candidose oesophagienne et glossite.

Colite, stomatite et langue noire.

Troubles cutanés et des tissus sous-cutanés

Eczéma, urticaire et prurit.

Erythème polymorphe, pétéchies, chute des cheveux, transpiration excessive et purpura.

Syndrome de Stevens-Johnson et syndrome de Lyell (nécrolyse épidermique toxique).

Troubles du système nerveux

Céphalées et sensations vertigineuses.

Dépression, hallucinations, confusion, insomnie, somnolence, torpeur, vertiges, tremblements et paresthésie, agitation.

Troubles hépato-biliaires

Augmentation des taux d'enzymes hépatiques.

Hépatite et ictère.

Troubles rénaux et des voies urinaires

Néphrite interstitielle.

Troubles du système sanguin et du système lymphatique

Thrombocytopénie, éosinophilie, pancytopénie, anémie et leucopénie.

Agranulocytose.

Troubles cardiaques

Palpitations et douleurs thoraciques.

Troubles vasculaires

Œdèmes périphériques.

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Douleurs musculaires et articulaires.

Troubles de la vision et du goût

Anomalies du goût.

Troubles visuels.

Troubles endocriniens

Gynécomastie et galactorrhée.

Troubles généraux

Fatigue.

Angioedème (oedème de Quincke), bronchoconstriction, fièvre.

Choc anaphylactique, impuissance et malaise général.

Paramètres

biologiques

Augmentation des taux de cholestérol et de triglycérides.

Lansoprazole Isomed existe aussi sous ces formes

Lansoprazole Isomed

Voir aussi les génériques de Lansoprazole Isomed

Lansoprazole Zydus France

Lansoprazole Actavis

Lansoprazole Zydus

Lansoprazole Arrow

Lansoprazole Biogaran

Lansoprazole Zentiva

Lansoprazole Sandoz

Lansoprazole Phr Lab

Lansoprazole EG

Lansoprazole Teva Sante

Lansoprazole Ratiopharm

Lansoprazole Mylan

Lansoprazole Qualimed

Lansoprazole Isomed

Lansoprazole Almus

Lansoprazole Ranbaxy

Lansoprazole Krka

Lansoprazole Cristers

Lansoprazole Abbott

Lansoprazole Evolugen



publicité