publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LASILIX 20 mg/2 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Furosémide
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Solution injectable
Boîte de 5 Ampoules de 2 ml
Toutes les formes

Indication

· Hypertension accompagnée d'une atteinte viscérale menaçant le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive) notamment lors de:

o encéphalopathie hypertensive,

o décompensation ventriculaire gauche avec oedème pulmonaire.

· Urgences cardiologiques: oedème aigu du poumon, asystolie.

· Rétention sodée sévère d'origine cardiaque, rénale, cirrhotique.

· Radiologie du bas appareil urinaire et test de lavage «wash out» au Lasilix.

· Peut être utilisé en réanimation pédiatrique.

Posologie LASILIX 20 mg/2 mL Solution injectable Boîte de 5 Ampoules de 2 ml

Dans le traitement de l'urgence hypertensive la dose sera adaptée de manière à ce que la baisse de pression artérielle ne dépasse pas 25 % du niveau initial dans l'heure suivant l'institution du traitement injectable; en effet, une chute trop abrupte de pression peut entraîner une ischémie myocardique, cérébrale ou rénale.

Adulte

Voie parentérale: 2 à 3 ampoules par jour par voie I.V. lente ou par voie I.M.:

· pour traiter un oedème aigu du poumon, l'injection peut être renouvelée devant un résultat insuffisant,

· le relais par la voie orale est possible à n'importe quel moment du traitement 3 h après une injection de furosémide.

Enfant

Voie I.V.: 0,5 à 1 mg/kg par jour.

Contre indications

Ce médicament NE DOIT JAMAIS être utilisé en cas d' :

· hypersensibilité  au furosémide ou à l'un des excipients.

· insuffisance rénale aiguë fonctionnelle.

· encéphalopathie hépatique.

· obstruction sur les voies urinaires.

· hypovolémie ou déshydratation.

· hypokaliémie sévère.

· hyponatrémie sévère.

· hépatite en évolution et insuffisance hépatocellulaire sévère chez l'hémodialysé et l'insuffisant rénal sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min) en raison du risque d'accumulation du furosémide dont l'élimination se fait alors principalement par voie biliaire.

Ce médicament est généralement déconseillé pendant la grossesse ainsi qu'en association avec le lithium (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Lasilix

Une élévation de la glycémie est parfois observée, le plus souvent lors d'une administration intense et courte notamment par voie intraveineuse. Seuls quelques cas exceptionnels de diminution de la tolérance glucidique ont été rapportés.

En cas de diabète, il peut être observé une perte de contrôle de la glycémie.

Des perturbations hydroélectrolytiques (en particulier hypokaliémie et/ou hyponatrémie), une déshydratation, une hypovolémie accompagnée d'hypotension orthostatique et une alcalose métabolique peuvent être observées en relation avec l'activité du produit, justifiant l'arrêt du médicament ou la réduction de la posologie.

L'hypovolémie et la déshydratation, peuvent entraîner, particulièrement chez le sujet âgé, une hémoconcentration avec un risque de thrombose.

Ces perturbations hydroélectrolytiques sont favorisées par l'association à un régime désodé trop strict, par certaines pathologies (exemple: cirrhose, insuffisance cardiaque), par l'association à d'autres médicaments, par des troubles digestifs et nutritionnels pouvant en particulier aggraver une hypokaliémie.

Quelques hypokaliémies associées ou non à une alcalose métabolique peuvent être observées. Elles surviennent plus volontiers lors de l'utilisation de doses élevées ou chez les cirrhotiques, les dénutris et les insuffisants cardiaques ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ). Ces hypokaliémies peuvent être particulièrement graves chez les insuffisants cardiaques et peuvent, d'autre part, entraîner des troubles du rythme sévères en particulier des torsades de pointes (pouvant être mortelles) surtout lorsqu'il y a association avec des antiarythmiques du groupe de la quinidine.

L'augmentation de la diurèse peut provoquer ou aggraver une rétention d'urine chez les patients présentant une obstruction et/ou une compression des voies urinaires.

Le traitement par furosémide peut entraîner, de façon transitoire, une augmentation de la créatininémie et de l'urée sanguine, mais également du cholestérol et des triglycérides dans le sang. Parfois une augmentation discrète de l'uricémie (de l'ordre de 10 à 30 mg/l) peut apparaître au cours du traitement et exceptionnellement favoriser un accès de goutte.

Quelques rares cas de néphrocalcinose et/ou de lithiases intra-rénales associées à une hypercalciurie ont été observés chez de très grands prématurés traités par de fortes doses de furosémide injectable.

En cas d'insuffisance hépatocellulaire, possibilité de survenue d'encéphalopathie hépatique ( voir rubriques Contre-indications , Mises en garde et précautions d'emploi ).

Rares cas de réactions cutanées d'origine allergique ou non ; prurit ; urticaire ; réactions bulleuses : (pemphigoïde bulleuse et érythème polymorphe) ; exceptionnellement : photosensibilisation, syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell

Manifestations allergiques :

Exceptionnellement : fièvre, hyperéosinophilie, réactions anaphylactiques et/ou anaphylactoïdes.

Autres manifestations :

Rares cas de purpura, vascularite ; exceptionnellement, paresthésie (à type de brûlure).

Réactions gastro-intestinales : nausée, vomissement, diarrhée.

Des cas isolés d'augmentation des transaminases, d'atteinte hépatique cholestatique ou de pancréatite aiguë ont été rapportés.

Cas isolés de néphropathie interstitielle.

Troubles auditifs, acouphènes, généralement de façon transitoire, apparaissent dans de rare cas, particulièrement chez le sujet insuffisant rénal, hypoprotéinémique (syndrome néphrotique) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

L'administration de doses très élevées de furosémide injectable - notamment lorsque la vitesse d'injection recommandée (4 à 6 minutes pour l'injection IV directe ou 4 mg par minute pour la perfusion) n'a pas été respectée - peut entraîner des baisses transitoires de l'acuité auditive et, lors de l'association avec un antibiotique du groupe des aminosides, ototoxiques, quelques rares cas d'atteintes définitives ont été exceptionnellement observés.

Réactions au point d'injection à type de douleur (injection intramusculaire).

Réactions hématologiques :

Quelques rares cas de thrombopénies ; neutropénies ; agranulocytose et aplasie médullaire.



publicité