publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LESCOL 20 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 11.09.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Fluvastatine
laboratoire: Novartis Pharma SA

Gélule
Boîte de 28
Toutes les formes
16,46€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 17,28 €

Indication

- Hypercholestérolémies :
réduction des hypercholestérolémies pures (II a), mixtes (II b), en complément d'un régime adapté et assidu.
- Après angioplastie coronaire, le traitement par fluvastatine permet une réduction du risque d'événements coronaires graves (voir propriétés pharmacodynamiques).
La poursuite du régime est toujours indispensable.
Nota :
- Hypercholestérolémie familiale homozygote : chez ces patients, l'absence complète de récepteurs des LDL ne permet guère d'attendre un bénéfice de la fluvastatine.
- Hypertriglycéridémie isolée (type I - IV et V) : la fluvastatine n'est pas indiquée.

Posologie LESCOL 20 mg Gélule Boîte de 28

La fluvastatine est prescrite en association avec le régime (voir indications), en prise unique, de préférence le soir, indifféremment avant, pendant ou après le repas (voir propriétés pharmacocinétiques).
- Dans les formes modérées des hypercholestérolémies, les doses recommandées sont de 20 à 40 mg, en prise unique quotidienne, à prendre le soir au moment du repas, ou au coucher.
Les gélules doivent être avalées intactes, avec un peu d'eau.
La réduction maximale du cholestérol-LDL (lipoprotéines de faible densité) étant observée dans un délai de 4 semaines, l'adaptation posologique sera faite après un intervalle d'au moins 4 semaines en fonction de l'évolution de la cholestérolémie et en tenant compte de la présence de facteurs de risques associés.
- Pour des hypercholestérolémies sévères, la posologie peut être portée à deux prises quotidiennes de 40 mg.
- Après angioplastie coronaire, la dose recommandée est de 80 mg par jour.
La dose journalière maximale est de 80 mg.
- Traitements associés :
La fluvastatine est efficace en monothérapie ou en association avec les chélateurs des acides biliaires. Quand elle est associée à la cholestyramine ou à d'autres résines, la fluvastatine doit être administrée au moins 1 heure avant ou plus de 4 heures après, afin d'éviter une interaction conséquente.
- Posologie chez l'insuffisant rénal :
La fluvastatine étant métabolisée par voie hépatique, et ayant une élimination rénale minime, aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Enfant :
En raison de l'absence de données cliniques suffisantes, la prescription de fluvastatine ne peut être recommandée chez les enfants âgés de moins de 15 ans.
- Sujet âgé :
Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament ne doit jamais être prescrit dans les cas suivants :
- hypersensibilité à l'un des constituants du médicament,
- affection hépatique évolutive, élévation prolongée des transaminases sériques (voir précautions d'emploi : surveillance des tests hépatiques),
- chez la femme qui allaite : en raison de l'absence de données concernant le passage dans le lait maternel, le traitement est contre-indiqué pendant l'allaitement.
DECONSEILLE :
Ce médicament est généralement déconseillé en cas d'association aux fibrates (voir interactions).
- Enfant : en raison de l'absence de données cliniques suffisantes, la prescription de fluvastatine ne peut être recommandée chez les enfants âgés de moins de 15 ans (voir posologie).
- Grossesse : les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. Il n'existe pas actuellement de données pertinentes, ou en nombre suffisant, pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la fluvastatine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse. Il n'y a pas d'indication à la prescription d'inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase au cours de la grossesse. Le traitement doit être arrêté lors de la découverte d'une grossesse survenue en cours de traitement. L'athérosclérose est un processus chronique, l'arrêt de l'hypocholestérolémiant durant la grossesse a peu d'impact sur le risque à long terme associé à l'hypercholestérolémie primaire.

Effets indésirables Lescol

- Au plan clinique :
Les effets indésirables sont habituellement d'intensité modérée et transitoires : troubles gastro-intestinaux mineurs (dyspepsie, nausées, douleurs abdominales), céphalées, insomnie.
Des atteintes musculaires (à type de crampes, myalgies) ont été rapportées avec la fluvastatine. Ces atteintes ont parfois été associées à une rhabdomyolyse (voir mises en garde et précautions d'emploi).
De rares cas de réactions d'hypersensibilité, éruption cutanée, prurit, urticaire, oedème de Quincke, exceptionnellement des thrombopénies, ont été rapportés.
Des cas de tendinopathies, parfois compliqués de rupture, ont été très rarement rapportés.
- Au plan biologique :
Les effets indésirables biologiques les plus fréquents sont :
. l'élévation de l'ASAT et/ou de l'ALAT.
Une surveillance régulière des tests fonctionnels hépatiques est nécessaire (voir mises en garde et précautions d'emploi).
Une élévation des transaminases supérieure à 3 fois la normale doit conduire à l'arrêt du traitement.
. l'élévation de la CK :
Des élévations de la créatine kinase musculaire plasmatique ont été observées chez des patients recevant des inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase (voir mises en garde et précautions d'emploi).



publicité