publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LEVOVIST 2,5 g/20 ml Granulés et solution pour suspension injectable Boîte de 1 Ampoule de 20 ml + Flacon de poudre de 2,5 g

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 08.11.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Galactose, Palmitique acide
laboratoire: Schering S.A

Granulés et solution pour suspension injectable IV
Toutes les formes
63,55€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 64,37 €

Indication

- Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
- Levovist est réservé à l'adulte et à l'adolescent de plus de 15 ans.
- Levovist est un produit de contraste pour :
. L'échographie cardiaque en mode bidimensionnel. Il permet une opacification des cavités cardiaques droites après injection intraveineuse. Il permet de plus, grâce à son aptitude à franchir la circulation pulmonaire, une opacification des cavités cardiaques gauches. Ces propriétés peuvent être utilisées pour contribuer à l'étude de l'anatomie et du fonctionnement des structures cardiaques chez l'adulte et l'adolescent ayant une maladie cardiaque connue ou suspectée.
. L'échographie Doppler cardiaque et vasculaire : il fournit une augmentation très significative de l'intensité des signaux Doppler dans les cavités cardiaques et dans les circulations périphérique et tissulaire. Cette propriété peut être utilisée chez les patients pour lesquels l'intensité du signal Doppler est insuffisante.

Posologie LEVOVIST 2,5 g/20 ml Granulés et solution pour suspension injectable Boîte de 1 Ampoule de 20 ml + Flacon de poudre de 2,5 g

La suspension prête à l'emploi doit être préparée immédiatement avant l'administration conformément au mode d'emploi (voir instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination).
Les posologies recommandées sont les suivantes :
- Echographie cardiaque en mode bidimensionnel :
. 10 ml de la concentration à 300 mg/ml.
. En cas de conditions défavorables à la conduction du signal et pour l'échocardiographie d'effort : 5-8 ml de la concentration à 400 mg/ml.
. Examen des seules cavités droites : 4-10 ml de la concentration à 300 mg/ml.
L'injection intraveineuse doit être faite sous forme de bolus. Si nécessaire (par ex, pour des évaluations quantitatives) et dans le but d'obtenir un contraste reproductible, il est conseillé de faire suivre immédiatement l'injection de Levovist par une injection de 5 à 10 ml de solution isotonique de chlorure de sodium. Ainsi, on est assuré que la totalité de la dose de produit de contraste a été administrée. Afin de permettre l'administration de solution isotonique de chlorure de sodium, sans délai, l'utilisation d'un robinet 3 voies est recommandée.
Dose maximum : ne pas dépasser 6 injections de la dose recommandée.
- Echographie Doppler vasculaire :
. Signal Doppler de moyenne intensité mais insuffisant sur le plan diagnostique : 10 à 16 ml de suspension concentrée à 200 mg/ml.
. Signal Doppler faible (par exemple petits vaisseaux, flux sanguin lent, ou conditions d'examens défavorables) : 5 à 10 ml de suspension concentrée à 300 mg/ml.
. Signal Doppler très faible ou absence de signal : 5 à 8 ml de la suspension concentrée à 400 mg/ml.
L'injection intraveineuse doit être pratiquée de façon continue (approximativement 1 à 2 ml par seconde) pour obtenir un rehaussement homogène des signaux Doppler. Dans certains cas, il peut être nécessaire de répéter l'injection de Levovist, par exemple pour examiner plusieurs plans de section.
La dose peut être augmentée (notamment en prenant une concentration plus élevée) afin d'obtenir un signal plus intense ou un effet plus long dans le temps. La durée de rehaussement du signal est habituellement de 2 à 4 minutes.
Dose maximale : Ne pas dépasser 6 fois la dose recommandée.
- Echographie Doppler cardiaque (cavités droites et gauches) :
. 10 à 16 ml de suspension concentrée à 200 mg/ml.
. Chez les patients présentant un signal Doppler très faible ou indétectable et pour la mise en évidence d'une insuffisance mitrale : 5 à 10 ml de suspension concentrée à 300 mg/ml.
. Examen des cavités droites uniquement : 4 à 10 ml de suspension concentrée à 200 mg/ml.
L'injection intraveineuse doit être pratiquée de manière continue (approximativement 1 à 2 ml par seconde) pour obtenir un rehaussement homogène des signaux Doppler. Dans certains cas il peut être nécessaire de répéter l'injection de Levovist, par exemple pour examiner plusieurs plans de section.
La dose peut être augmentée (notamment en prenant une concentration plus élevée) afin d'obtenir un signal plus intense ou un effet plus long dans le temps. La durée du rehaussement du signal est habituellement de 2 à 4 minutes.
Dose maximale : ne pas dépasser 6 fois la dose recommandée.

Contre indications

- Galactosémie.
- Allaitement : en l'absence de données sur le passage de Levovist dans le lait maternel, il est préférable de ne pas utiliser Levovist pendant l'allaitement.

Effets indésirables Levovist

Les effets indésirables liés à l'utilisation de Levovist sont généralement faibles à modérés et transitoires.
- Effets indésirables fréquemment rencontrés (> 1%) :
. Manifestations locales : paresthésies, sensation de chaleur et de douleur au point d'injection.
. Manifestations gastro-intestinales : nausées, troubles gustatifs.
. Manifestations cutanées : urticaire.
- Effets indésirables peu fréquents (0,1% à 1%) :
. Manifestations gastro-intestinales : vomissements.
. Manifestations cutanées : prurit, rash, rougeurs.
. Manifestations cérébrovasculaires : vertiges et céphalées.
- Effets indésirables rares (< 0,1%) :
. Manifestations anaphylactoïdes : dyspnée, oedème, bronchospasme, laryngite, pouvant aller jusqu'au choc. Ces réactions indépendantes de la dose nécessitent un arrêt immédiat du Levovist.
. Manifestations cardiovasculaires : Extrasystoles ventriculaires et supraventriculaires, tachycardie ventriculaire et supraventriculaire, douleur thoracique, des modifications de la pression sanguine et du rythme cardiaque.
. Manifestations générales : sueurs, fièvre et frissons.
. Manifestations au point d'injection : thrombophlébite, hypo-esthésie et oedème.
Douleur et irritation tissulaire peuvent survenir après une administration accidentelle paravasculaire.



publicité