publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LIDOCAINE/PRILOCAINE ZENTIVA 5 % pansement adhésif cutané boîte de 1 pansement adhésif cutané

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Emlapatch
Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Lidocaïne + Prilocaïne
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Pansement médicamenteux adhésif
Toutes les formes
1,85€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,67 €
Tous les génériques

Indication

Anesthésie par voie locale de la peau saine, par exemple :

·         avant ponctions veineuses ou sous-cutanées,

·         avant chirurgie cutanée superficielle, instrumentale ou par rayon laser.

Posologie LIDOCAINE/PRILOCAINE ZENTIVA 5 % pansement adhésif cutané boîte de 1 pansement adhésif cutané

Anesthésie par voie locale de la peau saine, par exemple :

·         avant ponctions veineuses ou sous-cutanées,

·         avant chirurgie cutanée superficielle, instrumentale ou par rayon laser.

Contre indications

·         Hypersensibilité aux anesthésiques locaux à liaison amide ou à tout autre composant du pansement.

·         Methémoglobinémie congénitale.

·         Porphyries.

Effets indésirables Lidocaine/prilocaine Zentiva

·         L'application cutanée ou muqueuse est susceptible d'induire localement un érythème, une pâleur, un prurit, une sensation de brûlure ou un oedème du site d'application. Ces réactions cutanées sont bénignes, toujours réversibles et ne préjugent pas de la qualité de l'anesthésie obtenue.

·         Exceptionnellement, réaction allergique voire choc anaphylactique.

·         Méthémoglobinémie, particulièrement chez l'enfant de moins de 3 mois, et en cas de surdosage.

·         En raison de la présence d'huile de ricin, risque d'eczéma de contact.

·         De rares cas de lésions locales discrètes au niveau du site d'application, à type de purpura ou de pétéchies ont été rapportés, notamment après des temps d'application supérieurs à la durée recommandée chez les enfants porteurs de lésions cutanées atopiques ou d'un molluscum contagiosum (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.



publicité