publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MAXAIR Autohaler 200 µg/dose

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 09.12.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: Pirbutérol
laboratoire: 3M Sante

Solution pour inhalation buccale
Boîte de 1 Flacon pressurisé de 200 Doses
Toutes les formes
12,98€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 13,80 €

Indication

- Traitement symptomatique de la crise d'asthme.
- Traitement symptomatique des exacerbations au cours de la maladie asthmatique ou de la bronchite chronique obstructive lorsqu'il existe une composante réversible.
- Prévention de l'asthme d'effort.
Remarque : cette spécialité est particulièrement adaptée aux sujets chez qui il a été mis en évidence une mauvaise synchronisation main/poumons nécessaire pour une utilisation correcte des aérosols doseurs classiques sans chambre d'inhalation.

Posologie MAXAIR Autohaler 200 µg/dose Solution pour inhalation buccale Boîte de 1 Flacon pressurisé de 200 Doses

Posologie :
- Traitement de la crise d'asthme et des exacerbations : dès les premiers symptômes, inhaler 1 à 2 bouffées.
Cette dose est généralement suffisante. En cas de persistance des symptômes, elle peut être renouvelée quelques minutes plus tard.
- Prévention de l'asthme d'effort : inhalation de 1 à 2 bouffées 15 à 30 minutes avant l'exercice.
- La dose quotidienne ne doit habituellement pas dépasser 12 bouffées par 24 heures (voir mises en garde).
Mode d'administration :
Inhalation par distributeur avec embout buccal. Pour une utilisation correcte, il est souhaitable que le médecin s'assure du bon usage de l'appareil.
Après avoir agité l'appareil, enlevé le capuchon protecteur de l'embout buccal et mis le levier en position "relevée", le patient devra :
- expirer normalement,
- présenter l'embout buccal à l'entrée de la bouche, le fond de la cartouche métallique dirigé vers le bas.
Une dose de pirbutérol est délivrée dans le poumon lorsque le patient inspire profondément par l'embout buccal.
Une apnée de quelques secondes devra être maintenue après chaque inspiration.
Après usage, le levier sera remis en position fermée et le couvercle protecteur sera replacé sur l'embout buccal.
Par mesure d'hygiène, l'embout buccal doit être nettoyé après utilisation.

Contre indications

- Intolérance à ce médicament (survenue de toux ou de bronchospasme après inhalation du produit). Dans ce cas, il conviendra d'interrompre ce traitement et de prescrire d'autres thérapeutiques ou d'autres formes d'administration.
- Enfant de moins de 15 ans
en l'absence de données cliniques.

Effets indésirables Maxair Autohaler

- Peuvent rarement être observés aux doses thérapeutiques : tremblements des extrémités, crampes musculaires, palpitations et tachycardie sinusale, céphalée.
- Comme avec d'autres produits inhalés, possibilité de survenue de toux et rarement de bronchospasme paradoxal à la suite de l'inhalation. Dans ce cas, il conviendra d'interrompre le traitement et de prescrire d'autres thérapeutiques ou d'autres formes d'administration.



publicité