publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MEDIALIPIDE 20 %

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Triglycérides, Huile de soja
laboratoire: B-Braun Medical

Emulsion injectable pour perfusion IV
Flacon de 250 ml
Toutes les formes

Indication

Celles de l'alimentation parentérale, c'est à dire lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible ou insuffisante.

Apport d'acides gras essentiels.

Posologie MEDIALIPIDE 20 % Emulsion injectable pour perfusion IV Flacon de 250 ml

POSOLOGIE
g de lipides/kg/j

DEBIT HORAIRE

Perfusion sur 12 heures

Perfusion sur 24 heures

ADULTES

1 à 2

Début de la perfusion

5 à 10 gouttes/min

5 à 10 gouttes/min

Après 15 minutes de perfusion

0,4 à 0,8 ml/kg/h

0,2 à 0,4 ml/kg/h

POSOLOGIE
g de lipides/kg/j

DEBIT HORAIRE

Perfusion sur 12 heures

Perfusion sur 24 heures

ENFANT DE PLUS DE 18 MOIS

0,5 à 2

Début de la perfusion

5 gouttes/min

5 gouttes/min

Après 15 minutes de perfusion

0,2 à 0,8 ml/kg/h

0,1 à 0,4 ml/kg/h

POSOLOGIE
g de lipides/kg/j

DEBIT HORAIRE

Perfusion sur 12 heures

Perfusion sur 18 heures

Perfusion sur 24 heures

NOUVEAU-NE PREMATURE ET NOUVEAU-NE DE MOINS DE 18 MOIS

0,5 à 3

Début du traitement

1 à 2 gouttes/min

1 à 2 gouttes/min

1 à 2 gouttes/min

Après 15 minutes de perfusion

0,2 à 1,2 ml/kg/h

0,15 à 0,8 ml/kg/h

0,1 à 0,6 ml/kg/h

1 ml = 20 gouttes

Ne jamais dépasser 0,25 g de lipides/kg/heure.

Contre indications

Dyslipidémies graves.

Insuffisance hépatocellulaire grave.

Anomalies de la crase sanguine.

Antécédent de réaction allergique lors de la perfusion préalable d'une émulsion lipidique.

Effets indésirables Medialipide

Ils sont peu fréquents et observés le plus souvent avec la forte concentration.

· Initiaux ou en début de perfusion:
dyspnée, cyanose, réactions allergiques, hyperlipidémie, hypercoagulabilité, nausées, vomissements, maux de tête, bouffées congestives et sueurs, fébricule, somnolence, vertiges, douleurs thoraciques et dorsales.

· Secondairement (nutrition parentérale prolongée):
hépatomégalie, ictère par cholestase centrolobulaire, splénomégalie, augmentation transitoire des test fonctionnels hépatiques, (phosphatases alcalines, transaminases, bilirubine). Thrombocytopénie, leucopénie modérées.



publicité