publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MILRINONE MEDAC 10 mg/10 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Corotrope
Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Milrinone
laboratoire: Medac

Solution injectable IV
Boîte de 10 Ampoules de 10 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement à court terme de l'insuffisance cardiaque aiguë congestive.

Posologie MILRINONE MEDAC 10 mg/10 mL Solution injectable IV Boîte de 10 Ampoules de 10 ml

Voie intraveineuse.

L'utilisation de la milrinone injectable ne pourra être envisagée que chez des patients hospitalisés dans une unité de soins intensifs et soumis à un contrôle continu hémodynamique.

La milrinone intraveineuse peut être administrée pure ou diluée dans du sérum glucosé à 5 %.

La perfusion de milrinone sera établie à l'aide d'une pompe à débit constant reliée à une aiguille ou à un cathéter placé dans une veine aussi grosse que possible.

Le traitement par la milrinone intraveineuse débutera d'abord par une dose de charge de 50 microgrammes/kg en 10 mn environ, suivie d'une perfusion continue de 0,375 à 0,750 microgrammes/kg/mn.

La posologie sera ajustée de façon à obtenir un effet hémodynamique maximum sans toutefois dépasser une dose totale de 1,13 mg/kg/jour.

La durée du traitement réalisée au cours des essais a été de 48 heures.

Enfants:

L'utilisation de la milrinone n'est pas recommandée compte-tenu de l'absence de données concernant la sécurité et l'efficacité chez l'enfant.

Insuffisance rénale: une diminution de la dose de milrinone en perfusion continue peut être nécessaire en fonction de la clairance de la créatinine ( voir rubrique Propriétés pharmacocinétiques ).

Contre indications

La milrinone est contre-indiquée:

· Dans les cardiopathies et les valvulopathies obstructives sévères;

· Chez les sujets présentant une hypersensibilité à la milrinone ou à l'un des excipients.

Effets indésirables Milrinone Medac

Les effets indésirables ont été classés par système - organe et par fréquence selon les conventions suivantes: Très fréquemment (≥1/10); fréquemment (≥1/100, <1/10); peu fréquemment (≥1/1000, <1/100); rarement (≥1/10.000, <1/1000); très rarement (<1/10.000).

Troubles cardiovasculaires:

Fréquemment:

· arythmies supraventriculaires,

· arythmies ventriculaires: extrasystoles ventriculaires, tachycardies ventriculaires,

· hypotension.

Peu fréquemment:

· fibrillation ventriculaire.

L'incidence des arythmies supraventriculaires et ventriculaires n'a pas été reliée à la posologie ou à la concentration plasmatique de milrinone. Les arythmies menaçant le pronostic vital sont souvent associées à des facteurs de risque tels qu'une arythmie pré-existante, des anomalies métaboliques (ex: hypokaliémie), des concentrations plasmatiques anormales de digoxine ou la mise en place d'un cathéter.

Troubles hématologiques:

Peu fréquemment: thrombopénie.

Troubles du système nerveux:

Fréquemment: céphalées, de sévérité habituellement légère à modérée.

Peu fréquemment: tremblements.

Troubles cutanés:

Très rarement: éruptions cutanées.

Troubles généraux:

Très rarement: réactions au point d'injection.

Milrinone Medac existe aussi sous ces formes

Milrinone Medac

Voir aussi les génériques de Corotrope

Milrinone Medac



publicité