publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MOLSIDOMINE ALTER 4 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 03.05.2011

Médicament générique du Corvasal
Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Molsidomine
laboratoire: Alter

Comprimé sécable
Boîte de 30
Toutes les formes
4,76€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 5,58 €
Tous les génériques

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Les comprimés de MOLSIDOMINE ALTER ne sont pas adaptés au traitement de la crise d'angor.
- Association de la molsidomine au sildénafil :
l'association de la molsidomine au sildénafil risque d'entraîner une chute importante et brutale de la pression artérielle pouvant être notamment à l'origine d'une lipothymie, d'une syncope ou d'un accident coronarien aigu (voir rubrique interactions et rubrique contre-indications).
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Une légère baisse de la pression artérielle est habituelle sous molsidomine. Une certaine prudence est nécessaire chez les malades hypotendus, en particulier chez les sujets âgés et/ou hypovolémiques (déplétion hydrosodée aiguë ou chronique) et chez les patients déjà traités par une substance vasodilatatrice.
- Une posologie progressive est recommandée en cas d'insuffisance hépatocellulaire.
- Dénuée de tout effet dépresseur myocardique, la molsidomine peut être associée aux bêtabloquants. Elle est dépourvue d'effet sur le tissu de conduction.
- La substitution aux dérivés nitrés retard est plus logique que l'association, en raison d'une action commune sur la précharge.
- Il n'est pas logique d'associer la molsidomine avec les dérivés nitrés dans la mesure où leur mécanisme d'action est similaire.
- Grossesse : les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la molsidomine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la molsidomine pendant la grossesse.

Interactions avec d'autres médicaments

ASSOCIATION CONTRE-INDIQUEE :
Sildénafil :
Risque d'hypotension importante (effet synergique) pouvant aggraver l'état d'ischémie myocardique et provoquer notamment un accident coronarien aigu.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène.
En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la molsidomine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la molsidomine pendant la grossesse.
Allaitement :
L'allaitement est déconseillé en raison de l'absence de données de passage dans le lait.

Comment ça marche ?

- L'absorption intestinale de la molsidomine est rapide et quasi complète chez l'homme : des taux sériques détectables sont obtenus entre la 5ème et la 10ème minute qui suivent l'administration et 90% de la dose ingérée traversent la barrière intestinale. La résorption sublinguale montre la même cinétique.
- La biodisponibilité élevée sans grandes variations interindividuelles est expliquée par l'absence d'inactivation au premier passage hépatique. La molsidomine est transformée au niveau du foie en ses métabolites actifs (SIN-1, SIN-1A), eux mêmes secondairement métabolisés en composés inactifs. La concentration plasmatique maximale est atteinte en 30 à 60 minutes.
- La demi-vie de la molsidomine non transformée varie entre 1 et 2 heures, celle de ces métabolites entre 4 et 5 heures. Elle reste inchangée en cas d'insuffisance rénale et augmente en cas d'insuffisance hépatocellulaire.
- La fixation protéique de la molsidomine est très faible, inférieure à 10%.
- L'élimination de la molsidomine et de ses métabolites se fait par voie rénale : 90% de la dose ingérée sont retrouvés dans les urines, la majorité dans les 24 premières heures.
- L'excrétion biliaire est faible. Il n'y a pas d'accumulation plasmatique ou tissulaire en cas d'administration répétée.
- Il existe une relation linéaire entre les concentrations plasmatiques et l'effet pharmacologique.
- L'action de la molsidomine se manifeste en 20 minutes par voie orale ; par voie sublinguale, elle apparaît dès la 10ème minute avec la même intensité.

Molsidomine Alter existe aussi sous ces formes

Molsidomine Alter

Voir aussi les génériques de Corvasal

Molsidomine Alter

Molsidomine Biogaran

Molsidomine Cristers

Molsidomine Mylan

Molsidomine Actavis

Molsidomine EG

Molsidomine Rpg

Molsidomine Mylan

Molsidomine Arrow

Molsidomine Teva

Molsidomine G Gam

Molsidomine Irex

Molsidomine Ivax

Molsidomine Gnr

Molsidomine Ratiopharm

Molsidomine Almus

Molsidomine Zydus

Molsidomine Qualimed

Molsidomine Zentiva

Molsidomine Sandoz



publicité