publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MONOVAX

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 05.01.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Germes BCG
laboratoire: Sanofi Pasteur Msd

Suspension intradermique pour multipuncture
Boîte de 1 Applicateur à usage unique
Toutes les formes
5,54€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,36 €

Indication

Prévention de la tuberculose de primo-infection et notamment des formes graves qui en résultent (miliaires, méningites).

Posologie MONOVAX Suspension intradermique pour multipuncture Boîte de 1 Applicateur à usage unique

Posologie :
- Nourrisson de 0 à 6 mois : 2 impacts.
- Nourrisson de 6 à 30 mois : 3 impacts.
- Enfant de 30 mois à 10 ans : 4 impacts.
- Enfant de 10 ans à 15 ans : 5 impacts.
- Adulte : 6 ou 7 impacts.
Evolution :
Apparition au bout de 3 à 4 semaines aux points d'impacts de papules rouges avec parfois des microphlyctènes qui persistent de 2 à 3 mois.
Détruire l'applicateur après usage.
Mode d'administration :
Administration intradermique par multipuncture.
Nettoyer à l'éther la partie supéro-externe du bras ou la région deltoïdienne.
Agiter fortement l'applicateur et son tubule avant l'emploi pour rendre la solution du vaccin parfaitement homogène.
Saisir l'applicateur entre l'index et le médius comme une seringue, les pointes étant tournées à l'extérieur, le pouce servant à assurer la pression.
Enlever doucement le tubule protecteur et répartir le BCG contenu dans celui-ci sur la peau de la région choisie à des intervalles d'un centimètre selon le nombre d'impacts désiré en fonction de l'âge.
Empoigner le bras du sujet et appuyer fermement les pointes à travers les gouttes de vaccin déposées préalablement sur la peau.
Attendre 5 à 6 minutes, puis appliquer une compresse de gaze sèche que l'on recouvrira d'un pansement occlusif maintenu en place pendant 24 heures.
Détruire l'applicateur après usage.

Contre indications

- Déficits immunitaires congénitaux ou acquis touchant l'immunité cellulaire (incluant les infections par les virus de l'immunodéficience humaine VIH).
Cas particulier des enfants nés de mère VIH séropositive : le passage obligatoire des anticorps maternels de type lgG à travers le placenta rend ininterprétable la sérologie de l'enfant jusqu'à 9-10 mois environ (la persistance des anticorps maternels a été détectée jusqu'à 14 mois). Il est donc nécessaire d'attendre la séronégativation de l'enfant déterminée par immunotransfert (Western Blot) avec l'apport éventuel de techniques de détection du génome viral, avant de pouvoir affirmer que l'enfant n'est pas infecté.
. Si l'enfant n'est pas infecté : le BCG peut être normalement appliqué (voir mises en garde et précautions d'emploi).
. Si l'enfant est infecté : le BCG est définitivement contre-indiqué quel que soit l'état de l'enfant, compte tenu du risque potentiel de développement d'une "bécégite" même à distance de la vaccination. Si le risque de tuberculose est important dans l'entourage du nouveau-né, l'avis sur la conduite à tenir d'une équipe pédiatrique spécialisée doit être impérativement requis.
- Ce vaccin ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte.

Effets indésirables Monovax

- Une ulcération superficielle guérissant spontanément apparaît parfois après l'application de vaccin ; seuls les pansements secs sont conseillés.
- Rarement peuvent apparaître des adénites satellites conduisant exceptionnellement à la suppuration.



publicité