publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

MORPHINE (CHLORHYDRATE) AGUETTANT 20 mg/ml solution injectable bo¯te de 10 ampoules de 1 mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.09.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Morphine chlorhydrate injectable
laboratoire: Aguettant

Solution injectable
Toutes les formes
9,58€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 10,40 €

Indication

 

Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.

 

Posologie MORPHINE (CHLORHYDRATE) AGUETTANT 20 mg/ml solution injectable bo¯te de 10 ampoules de 1 mL

 

Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.

 

Contre indications

Ce mÚdicament ne doit jamais Ûtre utilisÚ dans les cas suivants :

À         hypersensibilitÚ Ó la substance active ou Ó l'un des excipients mentionnÚs Ó la rubrique Composition,

À         insuffisance respiratoire dÚcompensÚe (en l'absence de ventilation artificielle),

À         insuffisance hÚpatocellulaire sÚvÞre (avec encÚphalopathie),

À         en aigu : traumatisme crÔnien et hypertension intracrÔnienne en l'absence de ventilation contr¶lÚe,

À         Úpilepsie non contr¶lÚe,

À         associations avec la buprÚnorphine, la nalbuphine, la pentazocine et la naltrexone (voir rubrique Interactions avec d'autres mÚdicaments et autres formes d'interactions),

À         allaitement, en cas d'instauration ou de poursuite aprÞs la naissance d'un traitement au long cours.

Contre-indications liÚes aux voies pÚridurale, intrathÚcale et áintraventiculaire :

À         trouble de l'hÚmostase au moment de la rÚalisation de l'acte,

À         infections locales cutanÚes, rÚgionales ou gÚnÚrales, en Úvolution,

À         hypertension intracrÔnienne Úvolutive.

Effets indésirables Morphine (chlorhydr) Aguettant

Parmi les effets indÚsirables les plus frÚquents lors de l'initiation du traitement, la somnolence, une confusion, des nausÚes et vomissements sont rapportÚs. Ils peuvent Ûtre transitoires mais leur persistance doit faire rechercher une cause associÚe ou un surdosage. La constipation en revanche ne cÞde pas Ó la poursuite du traitement. Tous ces effets sont prÚvisibles et nÚcessitent d'Ûtre traitÚs.

On peut Úgalement noter :

À         sÚdation, excitation, cauchemars, plus spÚcialement chez le sujet ÔgÚ, avec Úventuellement hallucinations;

À         dÚpression respiratoire avec au maximum apnÚe ;

À         augmentation de la pression intracrÔnienne, qu'il convient de traiter dans un premier temps ;

À         dysurie et rÚtention urinaire en cas d'adÚnome prostatique ou de stÚnose urÚtrale ;

À         sÞcheresse de la bouche ;

À         syndrome douloureux abdominal aigu de type biliaire, Úvocateur d'un spasme du sphincter d'Oddi, survenant particuliÞrement chez les patients cholÚcystectomisÚs ;

À         syndrome de sevrage Ó l'arrÛt brutal de ce mÚdicament: bÔillements, anxiÚtÚ, irritabilitÚ, insomnie, frissons, mydriase, bouffÚes de chaleur, sudation, larmoiement, rhinorrhÚe, nausÚes, vomissements, anorexie, crampes abdominales, diarrhÚes, myalgies, arthralgies ;

À         chez les sujets ÔgÚs ou insuffisants rÚnaux, risque exceptionnel d'apparition de myoclonies en cas de surdosage ou d'augmentation trop rapide des doses ;

À         rÚactions anaphylacto´des (attribuÚes Ó une libÚration d'histamine)  ou plus rarement anaphylactiques, pouvant se manifester par des bouffÚes vasomotrices,  un prurit, une Úruption cutanÚe pouvant Ûtre urticarienne et/ou une hypotension artÚrielle. Des cas de collapsus cardio-vasculaire avec Útat de choc ont Úgalement ÚtÚ rapportÚs ;

À         des cas de dermatites de contact ont ÚtÚ rapportÚs.

DÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs

La dÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs aprÞs autorisation du mÚdicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bÚnÚfice/risque du mÚdicament. Les professionnels de santÚ dÚclarent tout effet indÚsirable suspectÚ via le systÞme national de dÚclaration : Agence nationale de sÚcuritÚ du mÚdicament et des produits de santÚ (ANSM) et rÚseau des Centres RÚgionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr

Morphine (chlorhydr) Aguettant existe aussi sous ces formes

Morphine (chlorhydr) Aguettant



publicité