publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MOVIPREP

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Sachet A : Macrogol 3350, Sulfate de sodium (E514), Chlorure de sodium, Chlorure de potassium (E508), Sachet B : Acide ascorbique (E300), Ascorbate de sodium (E301)
laboratoire: Norgine BV

Poudre pour solution buvable
Boîte de 2 Sacs de 1 Sachet A + 1 Sachet B
Toutes les formes
9,50€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 10,32 €

Indication

MOVIPREP est une solution, administrée par voie orale, destinée au lavage intestinal préalablement à tout examen nécessitant un intestin propre (par exemple : exploration endoscopique ou radiologique).

Posologie MOVIPREP Poudre pour solution buvable Boîte de 2 Sacs de 1 Sachet A + 1 Sachet B

Adultes et personnes âgées :

La préparation consiste à boire deux litres de solution de Moviprep. Il est recommandé de boire également, en plus, un litre de liquide clair incluant eau, soupe claire, jus de fruit sans pulpe, boisson non alcoolisée, thé et/ou café sans lait.

Obtenir un litre de Moviprep consiste à dissoudre ensemble 1 sachet A et 1 sachet B dans un litre d'eau. Cette solution reconstituée doit être bue sur une période d'une à deux heures.

Répéter la même opération pour obtenir un 2ème litre de Moviprep.

Cette préparation peut être prise des façons suivantes :

· soit en deux fois avec un litre de Moviprep ingéré la veille au soir de l'examen et un litre ingéré tôt dans la matinée le jour de l'examen.

· soit en une fois avec les deux litres de Moviprep ingérés la veille au soir de l'examen.

Il doit s'écouler au moins une heure entre la prise du dernier verre de liquide (Moviprep ou boisson) et l'examen.

Aucune nourriture solide ne doit être ingérée à compter du début de la préparation jusqu'à la fin de l'examen.

Enfants :

Aucune étude n'a été effectuée au sein de la population pédiatrique.

Moviprep n'est donc pas recommandé chez les personnes de moins de 18 ans.

Contre indications

Ne pas utiliser chez les patients ayant des antécédents ou suspicions de :

· Occlusion ou perforation intestinale.

· Trouble de la vidange gastrique (gastroparésie).

· Ileus.

· Phénylcétonurie (en raison de la présence d'aspartame).

· Déficit en Glucose-6-phosphatedéhydrogénase (en raison de la présence d'ascorbate).

· Hypersensibilité à l'un des composants.

· Mégacolon toxique dans des conditions d'inflammations sévères du  tractus intestinal (y compris dans la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique).

Ne pas utiliser chez des patients inconscients.

Effets indésirables Moviprep

La diarrhée est un effet attendu de la préparation colique. En raison de la nature de l'examen, des effets indésirables apparaissent chez la majorité des patients durant la procédure de lavage intestinal. Bien qu'il existe des variations interindividuelles, des nausées, des vomissements, des ballonnements, des douleurs abdominales, une irritation anale et des troubles du sommeil ont lieu fréquemment chez les patients effectuant une préparation intestinale.

Tout comme les autres produits contenant du macrogol, des réactions allergiques, incluant les symptômes suivants : rash, urticaire, prurit, oedème de Quincke et anaphylaxie, sont possibles.

Des informations concernant les effets indésirables et provenant des essais cliniques sont disponibles à partir d'une population de 825 patients traités avec MOVIPREP. De plus, les effets indésirables rapportés depuis la commercialisation du produit sont inclus.

La fréquence des effets indésirables de MOVIPREP est définie selon la convention suivante :

Très fréquent ≥ 1/10 (≥ 10 %) ;

Fréquent ≥ 1/100, < 1/10 (≥1% et < 10 %) ;

Peu fréquent ≥ 1/1000, < 1/100 (≥ 0,1 % et < 1%) ;

Rare ≥ 1/10 000, < 1/1000 (≥0,01 % et < 0,1 %) ;

Très rare < 1/ 10 000 (< 0,01 %) ;

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Classification

Très fréquent

Fréquent

Peu fréquent

Fréquence indéterminée

≥ 1/100, (≥ 1/10 %)

≥ 1/100, < 1/10

(≥ 1 % et < 10 %)

≥ 1/1000, < 1/100

(≥ 0,1 % et < 1 %)

Affections du système immunitaire

Anaphylaxie

Affections psychiatriques

Troubles du sommeil

Affections du système nerveux

Vertige, maux de tête

Convulsions associées à une hyponatrémie sévère

Affections cardiaques

Augmentation transitoire de la pression artérielle

Affections gastro-intestinales

Douleurs abdominales, nausées, distension abdominale, inconfort anal

Vomissements, dyspepsie

Dysphagie

Flatulence, efforts de vomissements type haut-le-coeur

Affections hépatobiliaires

Tests anormaux de la fonction hépatique

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Prurit, urticaire, rash

Troubles généraux et troubles liés à la voie d'administration

Malaise

Frissons, sensation de soif, sensation de faim

Inconfort

Investigations

Troubles électrolytiques incluant : diminution des taux plasmatiques de bicarbonates, diminution ou augmentation de la calcémie,

diminution de la phosphatémie,

hypokaliémie et hyponatrémie (ces deux dernières apparaissant généralement chez des patients traités par des médicaments affectant la fonction rénale tels que les IEC et les diurétiques), diminution ou augmentation de la chlorémie.



publicité