publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MYCOSTATINE 500000 UI

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 16.11.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Nystatine
laboratoire: Bristol Myers Squibb

Comprimé enrobé
Boîte de 16
Toutes les formes
3,05€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,87 €

Indication

- Traitement des candidoses digestives à l'exclusion de la candidose oesophagienne de l'immunodéprimé.
- Traitement complémentaire des candidoses vaginales et cutanées, dans le but d'obtenir la stérilisation d'une candidose intestinale associée.
- Prévention des candidoses chez les sujets à très haut risque : prématurés, immunodéprimés, malades soumis à une chimiothérapie antinéoplasique.

Posologie MYCOSTATINE 500000 UI Comprimé enrobé Boîte de 16

L'administration orale est répartie en 3 ou 4 prises à distance des repas.
- Enfants : 2 à 8 comprimés (soit 1 à 4 MUI) par jour.
- Adultes : 8 à 12 comprimés (soit 4 à 6 MUI) par jour.
En cas de candidose buccopharyngée, il est utile d'écraser les comprimés au préalable pour permettre une action directe du produit sur les lésions.
Le traitement sera prolongé au moins trois semaines.
En cas de besoin, en particulier chez l'enfant de moins de 6 ans, ces comprimés enrobés peuvent être écrasés finement au moment de l'emploi et incorporés soit au lait soit aux aliments.

Contre indications

- en cas d'hypersensibilité à l'un des composants (ou sensibilisation de groupe),
- en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase, en raison de la présence de saccharose.

Effets indésirables Mycostatine

- Possibilité d'allergie.
- Exceptionnellement, troubles digestifs mineurs.



publicité