publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MYCOSTATINE 100 000 UI/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Nystatine
laboratoire: Bristol Myers Squibb

Suspension buvable
Flacon de 24 ml
Toutes les formes
1,25€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,07 €

Indication

La suspension buvable est destinée à l'administration orale de nystatine chez les nourrissons, les jeunes enfants et les sujets porteurs de candidoses buccales ou pharyngées importantes.

· Traitement des candidoses digestives à l'exclusion de la candidose oesophagienne de l'immunodéprimé.

· Traitement complémentaire des candidoses vaginales et cutanées, dans le but d'obtenir la stérilisation d'une candidose intestinale associée.

· Prévention des candidoses chez les sujets à très haut risque: prématurés, immunodéprimés, malades soumis à une chimiothérapie antinéoplasique.

Posologie MYCOSTATINE 100 000 UI/mL Suspension buvable Flacon de 24 ml

· Nourrisson: 5 à 30 ml par jour (soit 500 000 à 3 millions UI)

· Enfant: 10 à 40 ml par jour (soit 1 à 4 millions UI)

En cas de candidose buccale, cette suspension peut être utilisée en badigeonnage local 4 à 6 fois par jour.

Contre indications

· en cas d'hypersensibilité à l'un des composants (ou sensibilisation de groupe).

· en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase, en raison de la présence de saccharose.

Effets indésirables Mycostatine

· Possibilité d'allergie

· Exceptionnellement, troubles digestifs mineurs



publicité