publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MYCOSTER 1 %

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Ciclopiroxolamine
laboratoire: Fabre Pierre Dermato

Crème
Tube de 30 g
Toutes les formes
3,33€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,15 €

Indication

Dermatoses surinfectées ou non par des bactéries:

· dermatophytoses à trichophyton,

· épidermophyton, microsporum en dehors des teignes,

· candidoses cutanées,

· pityriasis versicolor,

Onychomycoses à dermatophytes.

Dermatite séborrhéique légère à modérée du visage.

Posologie MYCOSTER 1 % Crème Tube de 30 g

· Mycoses cutanées: 2 applications quotidiennes pendant 21 jours en moyenne.

· Onychomycoses à dermatophytes: application de MYCOSTER 1 % crème seul ou en association à un autre traitement pendant plusieurs mois.

· Dermatite séborrhéique légère à modérée du visage:

o traitement d'attaque (2 à 4 semaines): 2 applications par jour,

o au delà, en traitement d'entretien: 1 application par jour pendant 28 jours.

Contre indications

Antécédents d'hypersensibilité à l'un des composants.

Effets indésirables Mycoster

Les effets indésirables observés au cours des études cliniques sont répertoriés ci-dessous en fonction de l'affection et de leur fréquence. Les fréquences sont définies comme: fréquent ( ³ 1/100, < 1/10), peu fréquent ( ³ 1/1000, £ 1/100), non connue.

Affections du système immunitaire:

Peu fréquent: réaction d'hypersensibilité, nécessitant d'interrompre le traitement.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration:

Fréquent: une exacerbation transitoire des signes locaux au site d'application tels que sensation de brûlure, érythème, et prurit, ne nécessitant pas l'arrêt du traitement.

Peu fréquent: vésicules au site d'application nécessitant l'arrêt du traitement.

Affection de la peau et du tissu sous-cutané:

Fréquence non connue: depuis la commercialisation des réactions d'eczéma et des dermatites de contact ont été rapportées.

Bien qu'aucun effet systémique n'ait été signalé, cette éventualité est à prendre en compte en cas de traitement prolongé sur une grande surface, sur une peau lésée, une muqueuse ou sous un pansement occlusif.



publicité