publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NALBUPHINE MYLAN 20 mg/2 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Nalbuphine
laboratoire: Mylan

Solution injectable
Boîte de 10 Ampoules de 2 ml
Toutes les formes

Indication

Douleurs intenses, en particulier :
- Chez l'adulte :
. Douleurs post-opératoires,
. Douleurs néoplasiques,
. Douleurs obstétricales (voir grossesse et allaitement),
. Douleurs de l'infarctus du myocarde.
- Chez l'enfant de plus de 18 mois :
. Douleurs post-opératoires,
. Douleurs néoplasiques.

Posologie NALBUPHINE MYLAN 20 mg/2 mL Solution injectable Boîte de 10 Ampoules de 2 ml

- Chez l'adulte :
. La posologie habituelle est de 10 à 20 mg par voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée, pouvant être renouvelée toutes les 3 à 6 heures, selon les besoins, sans dépasser 160 mg/jour.
. Utilisation obstétricale :
Au cours du travail, la nalbuphine doit être utilisée sous stricte surveillance médicale chez les femmes présentant une dilatation du col inférieure ou égale à 4 cm. Dans ce cas, la voie IV doit être évitée. La nalbuphine doit être administrée en IM à la dose de 10 à 20 mg sans dépasser la dose totale de 20 mg.
En cas de dépression respiratoire chez le nouveau-né, la naloxone, antidote spécifique, sera administrée à la posologie de 0,01 mg/kg de poids corporel par voie IM, IV ou sous-cutanée. En raison de la demi-vie courte de cet antidote, une surveillance prolongée du nouveau-né s'impose.
- Chez l'enfant de 18 mois à 15 ans :
La posologie est de 0,2 mg/kg par voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée et peut être renouvelée toutes les 4 à 6 heures.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à la nalbuphine.
- Syndrome chirurgical abdominal : la nalbuphine peut en modifier les symptômes. Il est déconseillé d'utiliser ce médicament tant que le diagnostic n'est pas établi.
- Administration (directe) chez l'enfant de moins de 18 mois.
- Association aux morphinomimétiques agonistes purs (morphine, péthidine, dextromoramide, dihydrocodéine, dextropropoxyphène, méthadone, lévacéthylméthadol) (voir chapitre interactions).
DECONSEILLE :
- La nalbuphine est à éviter au cours des grossesses à risque, notamment en cas de prématurité ou de gémellité.
- Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.

Effets indésirables Nalbuphine Mylan

- Le plus fréquent est la somnolence.
- On peut également observer : vertiges, nausées, vomissements, sueurs, sécheresse de la bouche, céphalées.
- Plus rarement : troubles de l'humeur, troubles visuels, bouffées de chaleur, sédation, crampes abdominales.
- Des effets de type psychomimétiques ont été rapportés de façon tout à fait exceptionnelle.
- Dépression respiratoire chez le nouveau-né au cours de l'utilisation obstétricale qui peut être de longue durée ou retardée (voir chapitre grossesse et allaitement).



publicité