publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NAVOBAN 5 mg/5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 30.12.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cancérologie et hématologie
principes actifs: Tropisétron
laboratoire: Novartis Pharma SA

Solution injectable
Boîte de 1 Ampoule de 5 ml
Toutes les formes
22,64€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 23,46 €

Indication

Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte.

Posologie NAVOBAN 5 mg/5 ml Solution injectable Boîte de 1 Ampoule de 5 ml

Réservé à l'adulte à partir de 15 ans.

La dose initiale est de 5 mg administrée, soit en perfusion (une ampoule diluée dans 100 ml de liquide de perfusion classique, par exemple: sérum physiologique, solution de Ringer, sérum glucosé à 5%, lévulose à 5%...), soit en IV lente de durée non inférieure à une minute, 15 à 30 minutes avant la chimiothérapie.

Compatibilité avec les liquides de perfusion :

En accord avec les bonnes pratiques pharmaceutiques, les solutions de perfusion doivent être préparées extemporanément. La solution injectable de tropisétron peut être diluée dans les liquides de perfusion suivants:

Chlorure de Sodium à 0,9 % (p/v)

Soluté glucosé à 5 % (p/v)

Soluté de Mannitol à 10 % (p/v)

Solution de Ringer

Chlorure de potassium 0,3% (p/v)

Lévulose 5% (p/v),

Aux concentrations de 5 mg pour 100 ml.

Les solutions sont compatibles avec les types de récipients habituels (verre, PVC) et leurs systèmes de perfusion.

La solution injectable est compatible avec le jus d'orange et les boissons gazeuses du type Coca-Cola, s'il s'avérait cliniquement nécessaire d'administrer la solution par voie orale.

Contre indications

Hypersensibilité au tropisétron ou à l'un des excipients.

Effets indésirables Navoban

Les effets indésirables rapportés au cours des essais cliniques et en post AMM sont classés en fonction de leur fréquence, les plus fréquents d'abord, en utilisant la convention suivante : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquent (≥ 1/1000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000, < 1/1000) ; très rare (< 1/10 000), y compris les cas isolés.

Affections du système immunitaire

· Peu fréquent : Réaction d'hypersensibilité, urticaire généralisée

· Très rare : Choc anaphylactique, bronchospasme

Affections du système nerveux

· Très fréquent : Céphalées

· Fréquent : Somnolence

Affections vasculaires

· Peu fréquent : Hypotension, flush

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

· Peu fréquent : Dyspnée, gène respiratoire

Affections gastro-intestinales

· Très fréquent : Constipation

· Fréquent : Douleurs abdominales, diarrhées

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

· Peu Fréquent : Erythème et rash

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

· Fréquent : Fatigue



publicité