publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NEO-MERCAZOLE 5 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Endocrinologie
principes actifs: Carbimazole
laboratoire: Amdipharm Limited

Comprimé
Tube de 50
Toutes les formes
3,04€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,86 €

Indication

Hyperthyroïdies.

Posologie NEO-MERCAZOLE 5 mg Comprimé Tube de 50

Le traitement sera initié par une dose d'attaque pendant 1 à 2 mois environ en surveillant cliniquement le patient. Les doses seront baissées progressivement, pour atteindre en 3 ou 4 mois une dose d'entretien qui sera poursuivie en général de 12 à 18 mois.

L'adaptation du traitement est indispensable car :

· pour une posologie insuffisante : les signes d'hyperthyroïdie réapparaissent ou s'aggravent ;

· pour une posologie excessive : une hypothyroïdie s'installe, caractérisée par l'élévation de la TSH et une augmentation du volume du goître.

Traitement d'attaque : 20 à 60 mg (4 à 12 comprimés à 5 mg) par jour pendant quelques semaines.

Traitement d'entretien : dès amélioration clinique et normalisation des épreuves fonctionnelles : 5 à 20 mg (1 à 4 comprimés à 5 mg) par jour pendant plusieurs mois.

L'administration se fait en une prise unique ou en 3 prises régulièrement espacées dans la journée, administrées de préférence au moment des repas.

Un autre schéma thérapeutique consiste :

· dans une première phase : administration de l'antithyroïdien à la posologie du traitement d'attaque mentionné ci-dessus, jusqu'à obtention d'une hypothyroïdie biologique (obtenue après 6 semaines environ),

· dans une seconde phase : poursuite de l'antithyroïdien à la même posologie mais en associant de la lévothyroxine pour obtenir l'euthyroïdie puis diminution progressive de l'antithyroïdien vers le 12ème mois en poursuivant la lévothyroxine, les deux produits étant arrêtés après 6 à 8 mois.

Patients âgés

Aucune adaptation de dose n'est requise. Cependant, le risque de décès suite à une neutropénie est plus élevé chez les personnes de 65 ans et plus.

Contre indications

· Hypersensibilité connue au carbimazole ou à l'un des excipients.

· Cancer TSH dépendant de la thyroïde.

· Affections hématologiques graves préexistantes.

· Insuffisance hépatique.

· Allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement).

Effets indésirables Neo-Mercazole

Sauf mention contraire, la fréquence des effets indésirables n'est pas connue.

Toute augmentation du volume du goître doit, en premier lieu, faire évoquer une hypothyroïdie par surdosage.

Les effets indésirables apparaissent généralement au cours des 8 premières semaines de traitement. Les réactions les plus fréquentes sont nausées, céphalées, arthralgies, troubles gastriques, éruptions cutanées et prurit. Ces réactions sont généralement limitées et ne nécessitent pas l'arrêt du traitement.

Affections hématologiques et du système lymphatique : Dépression médullaire incluant neutropénie, éosinophilie, leucopénie, agranulocytose ont été rapportés. Des décès consécutifs à une agranulocytose due au carbimazole ont été rapportés. De très rares cas d'anémie hémolytique et de rares cas de thrombopénie isolée et d'anémie aplasique ont été rapportés.

Affections du système nerveux : céphalées.

Affections vasculaires : saignement.

Affections gastro-intestinales : nausées, troubles gastriques modérés, agueusie.

Affections hépatobiliaires : des troubles hépatiques tels que anomalies des tests de la fonction hépatique, hépatite, hépatite cholestatique, jaunisse cholestatique et surtout jaunisse ont été rapportés. Dans ces cas, le traitement doit être stoppé.

Affections du système endocrinien : hypothyroïdies.

Affections de la peau et des tissus sous-cutanés : éruption cutanée, prurit, urticaire. Des cas de chutes de cheveux ont été rapportés.

Affections musculo-squelettiques et systémiques : des cas isolés de myopathie ont été rapportés. En cas de myalgie, les taux de créatinine phosphokinase doivent être mesurés.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration : fièvre, malaise.

Lésions, intoxications et complications liées aux procédures : ecchymoses.

Hypersensibilité et réactions allergiques : un angioedème et des réactions d'hypersensibilité généralisées telles que vascularite cutanée, effets hépatiques, pulmonaires et rénaux peuvent survenir.

Neo-Mercazole existe aussi sous ces formes

Neo-Mercazole



publicité