publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NEOSYNEPHRINE FAURE 5 %

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 31.05.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Phényléphrine
laboratoire: Europhta

Collyre en solution
Boîte de 100 Récipients unidoses de 0,4 ml
Toutes les formes

Indication

Ce collyre est indiqué pour obtenir :
- une mydriase à visée diagnostique,
- une mydriase thérapeutique,
- une mydriase pré-opératoire.

Posologie NEOSYNEPHRINE FAURE 5 % Collyre en solution Boîte de 100 Récipients unidoses de 0,4 ml

Voie ophtalmique.
Ne pas toucher l'oeil ou les paupières avec l'embout du flacon.
En moyenne : suivant les cas, 1, 2 ou 3 instillations à 10 minutes d'intervalle afin d'obtenir la dilatation pupillaire désirée.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué en cas :
- d'hypersensibilité à l'un des constituants du collyre,
- de risque de glaucome par fermeture de l'angle,
- en association avec la pseudoéphédrine, la phénylpropanolamine, l'éphédrine, et le méthylphénidate.
Ne pas utiliser chez le nouveau-né.
DECONSEILLE :
Ce médicament ne doit GENERALEMENT pas être utilisé, dans les cas suivants :
- pendant le premier trimestre de la grossesse et en cas d'allaitement :
. grossesse : les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène et foetotoxique. En clinique, les résultats de quelques études épidémiologiques semblent évoquer un effet malformatif de la phényléphrine. Dans la très grande majorité des cas, cette molécule était associée à d'autres, dans le cadre d'une pathologie le plus souvent virale, et la part respective des traitements et de la maladie ne peut être estimée. En conséquence, l'utilisation de médicaments comportant de la phényléphrine est déconseillée pendant le 1er trimestre de la grossesse.
. allaitement : il n'y a pas de données concernant le passage de la phényléphrine dans le lait maternel. Cependant, compte tenu des possibles effets cardiovasculaires et neurologiques des vasoconstricteurs, la prise de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement.
- en association avec la bromocriptine, la guanéthidine et apparentés et les IMAO non sélectifs (iproniazide, nialamide).

Effets indésirables Neosynephrine Faure

- mydriase gênante, photophobie,
- risque de glaucome aigu par fermeture de l'angle,
- possibilité d'irritation ou de picotements transitoires,
- possibilité de réactions allergiques : blépharite, conjonctivite, kératite ponctuée superficielle.
Bien qu'administrée par voie locale, la phényléphrine contenue dans ce collyre peut entraîner des effets systémiques suivants qu'il convient de prendre en compte :
- élévation de la pression artérielle pouvant être importante dans certains cas,
- très rarement, accidents majeurs à type de troubles du rythme cardiaque,
- des tremblements, une pâleur, des céphalées.



publicité