publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
17/05/2017

NICORETTESKIN 10 mg/16 heures dispositif transdermique boîte de 7

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.02.2017

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Nicotine
laboratoire: Johnson&johnson Sante Bea

Dispositif transdermique
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Posologie NICORETTESKIN 10 mg/16 heures dispositif transdermique boîte de 7

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Contre indications

·         Hypersensibilité à l'un des constituants.

·         Non fumeur ou fumeur occasionnel.

·         Affection cutanée pouvant gêner l'utilisation d'un dispositif transdermique.

Effets indésirables Nicoretteskin

Les dispositifs transdermiques de nicotine peuvent entraîner des effets indésirables similaires à la nicotine administrée par d'autres modes et sont souvent dose-dépendants.

Très fréquents (≥ 1/10) ; fréquents (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquents (≥ 1/1000, < 1/100) ; rares (≥ 1/10000, < 1/1000) ; très rares (< 1/10000) y compris des cas isolés.

Troubles du système nerveux :

Fréquents :       Etourdissements

                        Céphalées

Troubles cardiaques :

Peu fréquents :             Palpitations

Très rares :       Fibrillation auriculaire réversible

Troubles gastro-intestinaux :

Fréquents :       Troubles digestifs, nausées, vomissements

Manifestations cutanées et sous-cutanées :

Peu fréquents : Urticaire

Symptômes généraux et réactions au niveau du site d'administration :

Très fréquents : Prurit

Fréquents :       Erythème

Cependant, certains symptômes, notamment des étourdissements, des céphalées et une insomnie peuvent être associés au syndrome du sevrage tabagique. Une augmentation de la fréquence d'aphtes buccaux peut être observée après l'arrêt du tabagisme, mais la relation de causalité n'est pas clairement établie.

Les effets indésirables pouvant apparaître lors de l'utilisation de l'association (dispositif transdermique et gomme ou dispositif transdermique et inhaleur) ne diffèrent de ceux de chaque traitement seul qu'en termes d'effets indésirables locaux liés aux formes pharmaceutiques. La fréquence de ces effets indésirables est comparable à celle mentionnée dans les RCPs de chaque spécialité respective.



publicité