publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NIDREL 10 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Nitrendipine
laboratoire: Ucb Pharma SA

Comprimé
Boîte de 28
Toutes les formes
7,61€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 8,43 €

Indication

· Traitement de l'hypertension artérielle.

Posologie NIDREL 10 mg Comprimé Boîte de 28

La posologie recommandée est de 20 mg par jour en une seule prise ; en cas de contrôle insuffisant des chiffres tensionnels, cette dose peut être répartie en deux prises par jour.

Dans certains cas particuliers, notamment chez le sujet âgé et chez l'insuffisant hépatique, il convient de débuter le traitement par 10 mg par jour et, si nécessaire, d'augmenter la posologie à 20 mg par jour, en une ou deux prises.

Dans le cas d'une hypertension artérielle résistante, si une monothérapie s'impose, la dose peut être portée à 40 mg par jour en deux prises.

Contre indications

Ce médicament ne doit jamais être prescrit en cas d'hypersensibilité connue à l'un des constituants.

Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé chez la femme enceinte ou qui allaite (voir rubrique Grossesse et allaitement), en cas d'association au dantrolène (perfusion) (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Nidrel

· Les effets indésirables les plus fréquemment notés sont en rapport avec l'action vasodilatatrice du produit. Il s'agit essentiellement de céphalées, de rougeurs de la face ou de sensation de chaleur, d'hypotension excessive, éventuellement symptomatique.
Ces effets indésirables bénins apparaissent le plus généralement durant les premières semaines de traitement et s'atténuent en général lors de sa poursuite.

· Les oedèmes des membres inférieurs parfois observés sont dus à une dilatation des vaisseaux et non pas à une décompensation cardiaque et/ou une atteinte rénale. Ils ne s'accompagnent pas de rétention hydrique, peuvent céder spontanément malgré la poursuite du traitement et disparaissent dans tous les cas, si l'arrêt du traitement s'impose.

· On observe plus rarement des nausées, des étourdissements, de la fatigue, des réactions cutanées (prurit), de la tachycardie ou des palpitations, une hyperplasie gingivale.

· La nitrendipine peut provoquer dans les premiers jours de traitement une augmentation de la natriurèse et de la diurèse.

· Chez les coronariens, comme avec d'autres substances vaso-actives, la nitrendipine peut entraîner des douleurs dans la région thoracique (éventuellement des douleurs angineuses). Elles surviennent 15 à 30 minutes après la prise médicamenteuse. Elles demeurent extrêmement rares et imposent l'arrêt du traitement.

· Exceptionnellement :

o leucopénie, agranulocytose et des augmentations isolées des enzymes hépatiques.

o des cas exceptionnels de syndrome extrapyramidal ont été rapportés.



publicité